DIVERTISSEMENT
14/05/2015 05:38 EDT | Actualisé 14/05/2015 05:39 EDT

Webfest: Montréal accueille son premier festival dédié à la web série

Courtoisie

Pendant deux jours, la web série sera à l’honneur grâce à Simon Coté et Laurent Everaerts dans le cadre du Webfest. Tous les deux issus de la production et de la diffusion, ils ont uni leur force il y a neuf mois pour offrir au Québec son premier festival du genre. Une quarantaine de productions locales et internationales seront projetées le 15 et 16 mai à la Cinémathèque de Montréal, devant un jury composé de six professionnels.

Dix-neuf prix qualitatifs et trois certificats de participation à des compétitions internationales en France, Belgique et Corée sont en jeu.

À l’ère du transmédia

Une web série est un programme court (1'50'' à 15') diffusé sur une plateforme web. «Il y a une grande liberté. Il n’y a pas de codes esthétiques, de jeu d’acteur défini, ni de genre. On avait au tout début des comédies très courtes, mais tout ça a évolué», explique Laurent Everaert. «La web série laisse la place à la relève et son coût de production est moindre, poursuit-il. Tous ces aspects sont très attrayants. C’est aussi une belle opportunité pour se faire remarquer par le monde de la télévision».

Il suffit de jeter un coup d’œil à la programmation du festival pour se rendre compte de la richesse de ces contenus. «Il y a de plus en plus de professionnels, une recherche à tous les niveaux: concept visuels, direction photo, scénario...», déclare Simon Côté. Côté public, la cible a entre 18 et 35 ans. «Le concept de la web série est en harmonie avec nos utilisations du web: l’instantanéité, le partage, les réseaux sociaux et bien sûr la mobilité», poursuit-il.

Des Webfest aux quatre coins du monde

Montréal vient ajouter son nom à une liste déjà conséquente de Webfest couvrant l’Asie, l’Europe, les États-Unis et l’Océanie. Il était naturel que le Québec accueille ce festival. Les deux créateurs n’ont pas douté du potentiel local : «Montréal bouillonne de créativité et on est à la croisée du Canada anglophone, des États-Unis et de l’Europe. Les États-Unis notamment sont très présents ici, il n’y a des compagnies de production cinématographique et de jeux vidéo qui viennent s’installer. La web série se situe au carrefour de tout ça c’est pour ça qu’il fallait que Montréal embarque dans cette aventure. En plus, on a la chance d’avoir le Fonds indépendant de production et le Fonds TV5 qui apportent un budget pour la création», note Simon Côté.

Le tandem assure avoir un désir commun d’aller jusqu’au bout de ses envies de création et de partage, d’aller plus loin, que des collaborations et des coproductions ressortent de ces deux jours de visionnage et de discussions.

La seconde édition du Webfest Montréal est déjà en route.

Pour plus d’informations: www.webfestmontreal.ca

Pour visionner et voter: www.musiqueplus.com/webfestmtl

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Webséries à découvrir absolument!