NOUVELLES

Telus et Vidéotron se distinguent dans l'enchère pour le spectre du sans fil

12/05/2015 03:52 EDT | Actualisé 12/05/2015 05:38 EDT
CP

OTTAWA - Les plus récentes enchères tenues par Industrie Canada pour le spectre utilisé pour les téléphones intelligents et autres appareils mobiles ont généré des revenus totalisant 755,4 millions $, dont plus de la moitié était attribuable à Telus (TSX:T), a annoncé mardi Industrie Canada.

Telus a allongé 478,82 millions $ pour obtenir des licences du spectre dans chaque province et territoire. Vidéotron a été le deuxième joueur le plus actif, avec des acquisitions totalisant 186,95 millions $ pour des licences au Québec, ainsi qu'en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Selon Québecor (TSX:QBR.B), les 18 nouvelles licences de Vidéotron couvrent la totalité de la province de Québec et les plus grands centres urbains du Canada, soit Toronto, Ottawa, Calgary, Edmonton et Vancouver. Elles permettent de rejoindre environ 65 pour cent de la population canadienne, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

«Ces nouvelles licences représentent un actif stratégique qui nous aidera à poursuivre notre progression rapide dans le marché de la mobilité au Québec», a affirmé la présidente et chef de la direction de Vidéotron, Manon Brouillette.

Pour sa part, le chef de la direction de Québecor, Pierre Dion, a qualifié les licences acquises au Canada anglais d'«actif stratégique», rappelant que la société analysait toujours ses options afin de déterminer si les «conditions financières ou opérationnelles» s'inscrivent dans des «paramètres acceptables».

Industrie Canada a précisé dans un communiqué que les licences du spectre étaient accompagnées de conditions strictes et que les entreprises qui ne les utilisaient pas dans les délais prévus risquaient de les perdre.

Le reste de la bande du spectre de 2500 mégahertz disponible aux enchères a été acheté par divers fournisseurs de services sans fil, incluant Xplornet, qui s'est procuré des licences dans neuf provinces pour 25,43 millions $.Tel qu'attendu, BCE (TSX:BCE) et Rogers (TSX:RCI.B) ont été moins actifs que Telus dans ces enchères en raison de leurs acquisitions réalisées lors de précédentes enchères pour leurs réseaux sans fil nationaux.

En tout, 318 licences dans 61 zones ont été mises aux enchères lors de cette plus récente opération d'Industrie Canada.

«Désormais, les Canadiens — et particulièrement ceux des régions rurales — profiteront de plus de choix, de prix plus bas et de meilleurs services», s'est félicité le ministre de l'Industrie, James Moore, dans un communiqué.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter