NOUVELLES

Super Écran : Patrice Lemieux parle, déparle et fait rire

04/05/2015 06:34 EDT | Actualisé 05/05/2015 10:38 EDT

Patrice Lemieux 24/7 SUPER ÉCRAN from Bell Media Télé on Vimeo.

Alors que le Canadien de Montréal bataille présentement – avec peine!- pour éliminer le Lightning de Tampa Bay de la marche vers la Coupe Stanley, à Super Écran, on accueille en héros le joueur étoile Patrice Lemieux (Daniel Savoie) et sa comédie Patrice Lemieux 24/7, dont la mise au jeu a lieu ce soir, à 20h.

Le concept de Patrice Lemieux 24/7, c’est, tout simplement, comme si on avait braqué sur le personnage de hockeyeur à la langue douteuse Patrice Lemieux, bien connu en raison des capsules web qui portent son nom, une caméra qui le suivrait dans toutes ses activités, dans le vestiaire comme sur le banc des joueurs, et à la maison, avec son épouse, Shannon (Jordana Lajoie). Notre drôle de sportif vivra toutes sortes de situations loufoques ; chaque épisode aura son intrigue fermée. Par exemple, Patrice verra une vidéo compromettante de sa femme et lui couler sur le web et, plus tard, il se retrouvera au cœur d’une grave controverse religieuse.

En plus de reprendre son rôle de Lemieux dans Patrice Lemieux 24/7, Daniel Savoie a développé le projet avec KOTV, en signe la réalisation avec Frédéric Nassif et les textes avec François Camirand, Louis-Philippe Rivard et Guillaume St-Onge. La première saison compte 10 épisodes de 30 minutes, et Super Écran a déjà indiqué qu’une deuxième saison est présentement en écriture, et sera diffusée «le plus rapidement possible», c’est-à-dire bien avant le printemps 2016.

Une «opportuniation»

Mise en contexte : Patrice Lemieux, grande vedette de la Ligue nationale de hockey (LNH), revient à Montréal après 10 ans passés à Colombus, aux États-Unis. Au sein de son équipe, le Club de Montréal, le directeur général François Landry (Louis Morissette) et l’entraîneur Bob Sanson (Ricardo Trogi) acclament l’arrivée de l’idole, et son agent et meilleur ami, Rich Goyette (Patrice Robitaille), est tout aussi excité d’engranger quelques ronds de plus grâce au retour au jeu de son protégé.

Côté «condiment physique», Lemieux traîne derrière lui un important historique de commotions cérébrales, mais l’homme reconnaît que l’offre que lui faisait Montréal était une grande «opportuniation», «quelque chose qu’il ne pouvait pas passer à côté de». Pour son bilan de santé, il donne le mérite à tous les docteurs qui «[lui] sont passés dessus». «J’arrive ici avec la mentalité d’un intégriste», déclarera Lemieux, prêt à tout pour s’intégrer aux troupes.

Le charme et l’humour de Patrice Lemieux 24/7 résident bien sûr dans ces répliques impossibles du protagoniste principal, qui torpille joyeusement la langue française, pour notre plus grand plaisir. «Ça mène à rien ces enfants-là, c’est pas eux autres qui vont sortir les chaudrons», balance Patrice à sa femme, Shannon, lorsqu’elle lui propose de faire garder leurs enfants le temps du déménagement. «Pas plus que 12 heures d’affilée en ligne», sert-il à son fils en guise d’avertissement quant aux heures dépensées sur Internet. «Chaque joueur a sa propre ritournelle», explique-t-il, avant de spécifier que son propre rituel consiste à écouter des chants de baleines dans ses écouteurs avant de sauter sur la glace. «J’essaie de guérisonner le plus vite possible», se défend-t-il lorsqu’on s’inquiète de son état de santé après un incident au jeu. «Même si ça prend 25 coups, chu un gars de one take», avance-t-il lors d’un tournage, où le réalisateur finira par s’arracher les cheveux devant la naïveté de la star. «Je suis content d’être ici en chair et en peau pour faire le dévoilage», annonce-t-il en grandes pompes le jour de l’inauguration d’une patinoire de quartier. «Je voudrais te remercier de m’avoir choisi pour être ma femme. T’es la meilleure pour m’illusionner au niveau de la lanterne», déclare-t-il à sa Shannon dans un élan de romantisme. «C’est comme un piano de moins sur mes épaules», lance-t-il après un épisode de controverse particulièrement douloureux. Aussi, Patrice Lemieux n’envoie pas des «messages-textes», mais des «messages-tests», et, au restaurant, il commande du «filet du mignon»…

Denis Légaré

Ce ne sont là que quelques perles glanées dans le premier et le troisième épisode, présentés la semaine dernière aux journalistes. Mais, malgré ces joyeuses dérives linguistiques, Patrice Lemieux demeure toujours compréhensible, et le personnage est diablement attachant.

Pour le reste, l’ensemble de Patrice Lemieux 24/7, est crédible. Les situations comiques sont juste assez grosses pour faire rire de bon cœur, mais assez réalistes pour qu’on y croie, l’entourage de Lemieux n’articulant pas le même dialecte boiteux que lui, ce qui crée un équilibre (nécessaire, soulignons-le). Patrice Lemieux 24/7 est un produit léger, rassembleur et intelligent ; on imagine sans peine la somme de travail que Daniel Savoie doit consacrer à l’univers de Patrice Lemieux pour arriver à le rendre si unique. Aussi, quelques savoureux clins d’œil à notre culture populaire sont intégrés ici et là, comme cette parodie de l’émission Denis Lévesque, rebaptisée Denis Légaré. Tout y est identique, du logo au décor, et l’animateur, incarné par Jeff Boudreault, ressemble à s’y méprendre à Denis Lévesque. Une mise en scène très réussie.

Patrice Lemieux 24/7, le lundi, à 20h, à Super Écran, dès aujourd’hui, 4 mai. La série est également disponible via Super Écran sur Demande et Super Écran GO.

Lisez ici notre dossier sur le tournage de Patrice Lemieux 24/7.

Patrice Lemieux 24/7 À SUPER ÉCRAN dès le 4 mai from Bell Media Télé on Vimeo.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Canadien de Montréal vs Lightning de Tampa Bay
PLUS: