DIVERTISSEMENT

Fermeture du site musical Grooveshark, coupable de non-respect du droit d'auteur

01/05/2015 01:47 EDT | Actualisé 01/05/2015 01:47 EDT

Grooveshark, l'un des plus importants sites de musique sur Internet, a cessé ses activités après plusieurs poursuites engagées par des maisons de disques à propos de droits d'auteur.

La page d'accueil du site explique que « même animés des meilleures intentions, nous avons fait de très grosses erreurs. Nous n'avons pas obtenu de permis de la part des détenteurs de droits pour la vaste quantité de musique offerte. »

« C'était mal. Nous présentons nos excuses. Sans réserve », ont ajouté les responsables du site.

« Dans une entente à l'amiable avec les plus grandes maisons de disques, nous avons accepté de cesser immédiatement nos activités, d'effacer toutes les oeuvres en stock couvertes par des droits d'auteur et de renoncer aux droits de propriété du site et de nos applications mobiles ainsi qu'à nos droits de propriété intellectuelle, y compris nos brevets et droits d'auteur », a poursuivi la société.

Le site a été fondé en 2006 par trois étudiants de l'Université de Floride. Il a été l'un des premiers qui permettaient d'écouter gratuitement de la musique à la demande. Ce sont les utilisateurs qui mettaient en ligne des morceaux de musique pour en faire bénéficier les autres.

Cependant, ces chansons étaient protégées par des droits d'auteur, que les concepteurs du site n'avaient pas pris soin d'acquitter.

Si la société, qui affirmait avoir 30 millions d'utilisateurs par mois, était parvenue à un accord avec plusieurs maisons de disques indépendantes, les trois grandes étaient restées intransigeantes.

En septembre dernier, un juge fédéral avait estimé que les dirigeants du site avaient encouragé les utilisateurs à mettre en ligne des chansons, y compris certaines qui avaient été retirées précédemment en raison de problèmes de droits d'auteur.

Finalement, depuis quelques années, l'écoute de musique en ligne est devenue la norme, en particulier depuis la création en 2008 du site suédois Spotify, qui revendique aujourd'hui 60 millions d'utilisateurs, dont 15 millions d'abonnés à son service sans publicité. Cependant, Spotify rémunère les artistes, même si plusieurs croient que c'est loin d'être suffisant.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

25 meilleures chansons pop 1995