NOUVELLES

GM Canada éliminera 1000 emplois à Oshawa cette année

30/04/2015 12:14 EDT | Actualisé 30/04/2015 12:14 EDT
AP

General Motors du Canada a annoncé jeudi qu'il supprimerait environ 1000 emplois à ses installations d'Oshawa, en Ontario, d'ici la fin de l'année, le même jour où le constructeur automobile faisait part de son intention de dépenser des milliards de dollars pour étendre ses activités aux États-Unis.

La principale usine d'assemblage de GM au Canada devrait compter d'ici décembre 2600 travailleurs horaires, comparativement à 3600 actuellement.

Le constructeur automobile a indiqué qu'il discutait avec le syndicat Unifor pour proposer des offres incitatives de départ à la retraite aux travailleurs admissibles.

Cette réduction de la main-d'oeuvre coïncidera avec la fin de la production de la voiture sport Chevrolet Camaro, officiellement prévue pour le 20 novembre. GM assure que son engagement envers le Canada ne changera pas et qu'il continuera à produire cinq véhicules à Oshawa.

Unifor se préparait à un ralentissement significatif depuis que GM a annoncé, à la fin 2012, qu'il mettrait fin à la production de la Camaro.

"Nous savions que cette annonce s'en venait, mais cela ne la rend pas plus agréable", a affirmé le président national d'Unifor, Jerry Dias, ajoutant que le syndicat tentait de mitiger l'impact des pertes d'emplois à l'aide d'un programme volontaire de départs à la retraite.

Il a aussi soulevé certaines questions au sujet de la récente vente des actions de GM que possédait le gouvernement fédéral à Goldman Sachs pour 3,3 milliards $.

"La vente des actions, tant par la province que par le fédéral, a certainement atténué le pouvoir de négociation", a estimé M. Dias.

"Les actionnaires ont des droits, les actionnaires ont du pouvoir, et ils s'en sont défait, ce qui était complètement idiot à mon avis. Ils auraient dû solidifier l'empreinte de General Motors au Canada avant de vendre leurs actions. Mais ils ne songeaient qu'à équilibrer le budget."

Toute décision au sujet d'un nouveau produit pour l'usine d'Oshawa ne sera pas prise avant la conclusion d'un nouveau contrat de travail avec Unifor, a indiqué GM. Cette entente sera négociée l'an prochain.

En plus des activités d'Oshawa, GM Canada est propriétaire de l'usine d'assemblage Cami, à Ingersoll, en Ontario, qui a récemment obtenu un engagement d'investissement de 800 millions $ de la part de la société.

À Oshawa, où General Motors a installé son siège social canadien et un centre de recherche en plus de son installation d'assemblage, la compagnie continuera à exploiter deux usines. L'usine dite "flex" abandonnera un de ses trois quarts de travail après la fin de la production de la Camaro, tandis que l'autre usine continuera de n'avoir qu'un quart de travail.

Le vice-président de GM Canada a indiqué que les récentes annonces faites par l'entreprise démontraient que GM restait "très très optimiste par rapport à l'Ontario et au Canada en tant qu'endroits où investir".

"Toute l'industrie se prépare clairement à des changements radicaux alors que les automobiles sont intégrées aux réseaux mobiles et nous comptons miser sur une partie de l'expérience que nous avons en Ontario", a affirmé David Paterson.

Le ministre ontarien du Développement économique, Brad Duguid, a dit qu'il restait "déçu" de la décision de GM de mettre fin à la production de la Camaro. "Travailler avec GM, Unifor et le gouvernement fédéral pour garantir un mandat futur pour l'installation d'Oshawa après 2016 reste ma principale priorité."

Par ailleurs, General Motors a annoncé jeudi qu'il prévoyait investir 5,4 milliards $ US lors des trois prochaines années pour améliorer ses installations aux États-Unis, ce qui devrait entraîner la création d'environ 650 emplois. En décembre, le constructeur automobile a annoncé qu'il planifiait investir 5 milliards $ US pour moderniser ses quatre usines au Mexique.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 voitures les plus dispendieuses au monde