NOUVELLES

Jouer dans un aréna vide serait difficile, croient les joueurs de la LNH

29/04/2015 06:15 EDT | Actualisé 29/06/2015 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

MONTRÉAL - L'attaquant du Canadien de Montréal Max Pacioretty ne peut s'imaginer disputer un match de la LNH dans un aréna vide.

Même s'il a joué devant des foules parsemées dans les mineures, il n'a jamais expérimenté quelque chose de similaire à ce que les Orioles de Baltimore et les White Sox de Chicago ont vécu, mercredi.

LIRE AUSSI:

» Baltimore : Voici de quoi a l'air un match de baseball professionnel devant zéro spectateur

Le match a été disputé devant des gradins vides au Camden Yards en raison des violentes émeutes qui ont éclaté à la suite de la mort d'un homme de race noir alors qu'il était arrêté par la police, à Baltimore. La ville étant en état d'alerte, les autorités ont jugé qu'il était mieux de procéder ainsi.

Il s'agissait du premier match des ligues majeures à être disputé à huis clos en 145 ans d'histoire

.«Je ne peux pas imaginer le sentiment, a commenté Paciorrety, qui est habitué de jouer devant des salles combles au Centre Bell. C'est dommage et c'est difficile de voir ces choses se produire.»

À Calgary, l'attaquant des Flames Josh Jooris a indiqué que les petites foules ont probablement moins d'impact sur les joueurs de baseball que sur les joueurs de hockey.

«Le rythme du hockey est plus rapide. Je crois que c'est plus facile de s'en tirer au baseball puisque le jeu est lent, a-t-il fait remarquer. Tu es avec tes coéquipiers, tu as beaucoup de temps dans l'abri. Tu peux juste parler avec tes coéquipiers.»

Les joueurs de hockey ont besoin de l'énergie de la foule pour se motiver pour un match, a-t-il ajouté.«Je ne crois pas que ce serait facile de jouer sans ambiance, a reconnu Jooris. Ça nous prendrait beaucoup de motivation à l'interne pour disputer un match dans ces circonstances.»

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter