NOUVELLES

Wellap.com : un site pour trouver l'ordinateur de vos rêves, au meilleur prix!

06/04/2015 07:50 EDT | Actualisé 07/04/2015 09:52 EDT
Maxellende Pycke

Choisir un nouvel ordinateur : dans l’enfer des comparateurs de prix en ligne, des magasins bondés, des conseils de maman un peu fumeux, des délires de l’ami geek, et des arnaques des petites annonces… processus interminable et mal de tête assuré.

À moins que…

Il y a environ un an, Lucas Lefort désirait investir dans un nouvel ordinateur. Hésitant, il appelle son ami Maxime Leblond à la rescousse. «Il m’a posé des questions clefs comme c’est quoi le prix, ton utilisation, etc.», dit Lucas. «Puis après ça, sa mère a posé les mêmes questions. Tout de suite, on s’est regardé puis on a fait comme : «il y a quelque chose».

Ainsi est née l’idée de Wellap.com, un site qui permet aux consommateurs de choisir un ordinateur en fonction de leur budget et leurs besoins.

L’utilisateur définit une fourchette de prix. Puis, il précise en quelques clics s’il désire, par exemple, un ordinateur pour jouer ou/et faire du montage vidéo. Il peut aussi définir le poids de l’appareil ou encore sa capacité de stockage. Plusieurs options lui sont ensuite proposées, et un lien permet de finaliser l’achat sur des sites tels que Amazon, HP ou Ebay.

«L’avantage c’est de gagner du temps, d’acheter avec confiance, et d’être autonome dans tes achats», explique Maxime Leblond. «Un guide universel que tout le monde peut consulter gratuitement.»

Les deux fondateurs de Wellap estiment que la plupart des sites d’achat d’outils technologiques se soucient peu de l’expérience de l’utilisateur. « C’est comme un entrepôt, il y a plein de produits, tu ne sais pas trop quoi choisir», dit Lucas Leblond.

Pour l’instant, la start-up montréalaise n’offre sur son site qu’un choix d’ordinateurs portables. «On est juste au début de ce qu’on veut faire, tant au niveau de l’interface que de la gamme de produits», dit Maxime. «C’est vraiment une version ultra bêta».

Il espère bientôt le rendre accessible sur plateforme mobile, et proposer des tablettes numériques, des télévisions, ou encore des caméras photo.

En à peine un an, l’entreprise est passée d’un local exigu et sans fenêtres à un loft branché dans le Mile-End et compte désormais une dizaine d’employés.

Mais le financement reste un gros défi. Difficile en effet de gérer développement du site et recherche d’investisseurs. «Courir tout le temps après l’argent, c’est pas facile, mais c’est une réalité de toutes les start-ups je pense», explique Lucas Lefort.

Pourtant, si le pari est risqué, les deux fondateurs sont confiants. «Nous on voit ça comme une aventure, comme un voyage», dit Lucas. Ils espèrent que Wellap deviendra un jour un « pont entre le progrès technologique et le consommateur», en facilitant la mise en marché de produits innovateurs. «Peut-être un jour des drones, des imprimantes 3D, des voitures», s’interroge Maxime.

Wellap.com

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter