DIVERTISSEMENT
31/03/2015 11:48 EDT

«Nouvelle adresse»: une finale dans un torrent de larmes (PHOTOS)

Ici Radio-Canada Télé

Remis de vos émotions après la finale de Nouvelle adresse, diffusée hier soir? Vous avez séché vos larmes après les adieux déchirants de Nathalie (Macha Grenon) à son entourage, les mots bouleversants de ses enfants, sa réflexion pleine de tendresse («La vie n’est pas parfaite, mais elle est souvent belle»), laissée en héritage à ceux qui l’aiment?

Richard Blaimert, auteur de la série qui a mobilisé Twitter tous les lundis soirs depuis l’automne dernier, a fait le point en conférence de presse téléphonique, mardi matin, histoire de tracer le bilan des deux saisons qui viennent d’être diffusées à Radio-Canada, et de fournir quelques pistes sur celle qui s’en vient.

D’abord, sachez que vous n’aurez pas à patienter trop longtemps avant de retrouver la famille Lapointe et de constater les répercussions du décès de Nathalie sur les siens. L’an trois de Nouvelle adresse sera en ondes dès l’automne prochain, et le tournage de ces 10 épisodes, réalisés par Rafaël Ouellet, s’enclenchera au début mai.

C’est d’ailleurs Rafaël Ouellet, dont le nouveau film, Gurov and Anna, vient de prendre l’affiche, qui a fignolé les scènes crève-cœur d’hier ainsi que toutes celles de l’hiver qui se termine. Pour l’instant, Richard Blaimert a écrit la moitié de la troisième saison, qu’on filmera dans les mêmes décors employés jusqu’ici, dans le quartier anglophone Shaughnessy Village, à Montréal.

Y aura-t-il ensuite un quatrième, un cinquième et un sixième chapitre à Nouvelle adresse? Ça demeure incertain pour l’instant, mais «on ne fera pas 10 ans», a spécifié Richard Blaimert.

Un mois plus tard

L’intrigue reprendra un mois après la mort sereine de l’héroïne. On a laissé supposer que Nathalie apparaîtra encore dans Nouvelle adresse III. Macha Grenon n’abandonne donc pas définitivement ce personnage si marquant. Nathalie sera-t-elle dans les rêves de ses enfants, de ses parents, de ses frères, de sa sœur? Insérera-t-on des flashbacks du passé ici et là pour mieux faire évoluer l’histoire? Richard Blaimert n’a rien voulu préciser d’exact, afin de ne pas gâcher la surprise des téléspectateurs.

«Je ne veux pas non plus lancer la saison trois en faisant croire que Nathalie va revenir. Si Nathalie revient, il faudra qu’il y ait des raisons.»

«On sera vraiment en plein deuil, a noté Sophie Pellerin, productrice de Nouvelle adresse, aussi en ligne avec les journalistes, mardi. Ce sera en continuité avec les deux premières saisons. La ligne dramatique sera la même, c’est-à-dire d’apprivoiser et de composer avec la mort d’un proche.»

Richard Blaimert a mentionné que «quelques nouveaux personnages» s’ajouteront à son cercle initial, mais que le noyau dur de la fiction demeurera le clan Lapointe. «Je n’ai pas l’impression que j’ai besoin d’arriver avec huit nouveaux punchs, a-t-il remarqué. La transition va vraiment se faire avec la famille.» Janine (Muriel Dutil) et Gérard (Pierre Curzi), qui ont aussi généré des moments fort touchants lundi, seront davantage présents qu’ils ne l’ont été jusqu’ici. «Maintenant, j’ai plus d’espace dramatique pour les faire vivre.»

Devra-t-on encore garder la boîte de mouchoirs près du sofa lorsqu’on renouera avec Magalie (Monia Chokri), Laurent (Jean-François Pichette), Olivier (Patrick Hivon), Émile (Antoine Pilon), Léa (Marguerite Bouchard), Romy (Jade Charbonneau), Danielle (Macha Limonchik) et les autres? «Ce sera certainement moins triste, a avancé Richard Blaimert. Ce serait difficile de surpasser l’épisode d’hier! (rires) Mais je pense qu’on décollera quand même en force. J’essaie d’être sensible et respectueux du deuil, mais ce n’est pas parce qu’on va parler du deuil que ce sera déprimant. C’est ainsi que j’ai abordé l’an un, et c’est ainsi que j’aborde l’an trois.»

Douillet et rassurant

Le créateur de Nouvelle adresse a raconté avoir voulu favoriser la proximité entre Nathalie et ses trois adolescents pour l’ultime échange de la maman avec chacun d’eux. Il a voulu éviter la traditionnelle vidéo d’au revoir, une méthode souvent utilisée au cinéma et à la télévision.

«Étrangement, c’est un épisode que j’ai écrit presque en 10 jours, et pas parce que j’étais en manque de temps. On dirait que j’étais arrivé à ça. C’est cliché à dire, mais que Nathalie aborde ses trois enfants de façon différente, ça s’inscrivait dans la façon dont elle-même a fait tous les deuils. Elle était prête à léguer quelque chose d’unique à chacun de ses enfants», explique Richard Blaimert, qui a lui-même versé quelques larmes en rédigeant ces dialogues poignants au son d’une musique spécialement choisie pour ces instants.

«C’est sûr que tu n’écris pas ça en riant, mais ça n’a pas été aussi éprouvant que lorsque j’écrivais la finale des Hauts et des bas de Sophie Paquin, par exemple, où j’étais très fatigué et où je devais m’assurer qu’il y aurait assez de rebondissements. Il y avait quelque chose de douillet et de rassurant à me rendre là.»

Quant au choix audacieux d’éliminer Nathalie, qui était quand même la figure-pivot de Nouvelle adresse, aussi rapidement, alors que le public s’était attaché à elle et aurait aimé la suivre encore un bout de temps, Richard Blaimert et la direction de Radio-Canada l’assument pleinement. Il avait d’ailleurs déjà été question que la chroniqueuse trépasse dès le tout début de Nouvelle adresse, puis au cours de la première saison.

«Dans mes journées d’angoisse et d’insécurité, il y avait toujours l’envie de la garder vivante jusqu’au début de l’an trois. C’aurait été rassurant pour moi et pour les téléspectateurs. Mais, dans le processus, rapidement, je me suis dit qu’on avait été tellement sincères avec le sujet et le personnage, que je n’aurais eu que faire d’un traitement de plus, de quelques semaines de plus. On a pris cette décision et, dramatiquement, je suis assez content du résultat. Là, on se lance dans la phase deux de la série, qui sera d’explorer les conséquences du deuil. C’est vraiment la «nouvelle adresse» qui commence.» Richard Blaimert a pris soin de développer davantage les protagonistes secondaires dans le deuxième volet, qui était à l’antenne depuis janvier, pour mieux réinstaller son univers ensuite.

Pas de reproches

Toute l’équipe de Nouvelle adresse s’était réunie pour visionner la finale en groupe, lundi. Richard Blaimert a souligné n’avoir reçu aucun courriel de reproches après cette heure difficile. «C’est un personnage de télé, mais les gens ont vraiment senti un deuil», a-t-il toutefois lancé, conscient de l’impact de son scénario.

Un mot, enfin, sur la version anglophone de Nouvelle adresse, qui sera enregistrée en même temps que la prochaine mouture en français, mais pas au même endroit, ni avec la même équipe. Macha Grenon ne personnifiera pas Natalie Lawson, l’équivalent en anglais de sa Nathalie Lapointe, et ce, même si la comédienne s’exprime parfaitement dans la langue de Shakespeare. «Ce n’était pas une option pour elle» de revivre à nouveau les segments si ébranlants qu’elle a dû jouer dans Nouvelle adresse, a justifié Sophie Pellerin.

«Nouvelle adresse»


«Nouvelle adresse»: Réactions Twitter...et larmes

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter