VIDEO

Cyberintimidation: la page «Naomie Nutella» supprimée pour de bon

29/03/2015 01:08 EDT | Actualisé 31/03/2015 08:06 EDT
Capture d'écran

La page Facebook «Naomie Nutella», qui recensait des montages de photos humiliants de l'étudiante du Cégep Garneau blessée au visage lors d'une manifestation, a été supprimée pour de bon. Facebook Canada a confirmé l’information au Huffington Post Québec.

« Nous avons déterminé qu’elle (la page "Naomie Nutella") allait à l’encontre de nos Standards de la communauté et l’avons supprimée », a expliqué le réseau social dans une brève communication.

Après une courte interruption dimanche après-midi, la page Facebook avait été réactivée dans la nuit de dimanche à lundi. De nombreux internautes avaient alors fait part de leur indignation en signalant la page à Facebook, qui comptait alors près de 5000 abonnés.

LIRE AUSSI:

»La démission du policier ayant atteint une femme en plein visage à Québec demandée sur les réseaux sociaux

Naomie Trudeau-Tremblay, une étudiante de 18 ans, est devenue l’objet de moqueries sur les réseaux sociaux après avoir reçu un morceau de cartouche de gaz lacrymogène, jeudi dernier, lors d'une manifestation qui a tourné à l'affrontement avec les policiers devant l'Assemblée nationale à Québec.

Sur la page «Naomie Nutella», des montages de photos, dont certains revêtaient un caractère sexuel, tournaient en dérision la blessure sur le visage de l'étudiante.

La page qui se décrivait sarcastiquement comme étant «contre les jokes sur Naomie parce que "l'intimidation" sur Facebook c'est mal» avait été créée vendredi dernier. Elle comptait près de 7000 abonnés au moment de son retrait.

L'article se poursuit après la galerie photos.


L'étudiante Naomie Trudeau-Tremblay victime de cyberintimidation


Lois relatives à la cyberintimidation

Tenir une page Facebook qui «profère des injures, des insultes et des commentaires ridicules qui se transforment en harcèlement, en menaces et en intimidation» n'est pas sans conséquence rappelle le site pensezcybersecurite.gc.ca. Selon la nature du comportement, un adolescent ou un adulte peuvent faire l'objet d'accusations au criminel.

Avec les informations de Radio-Canada.

La vidéo de l'incident devant l'Assemblée nationale:

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation nocturne du 27 mars 2015 à Montréal