DIVERTISSEMENT

La version «bonifiée» du Diamant se précise

27/03/2015 03:05 EDT
Courtoisie Radio-Canada

Le Diamant de Robert Lepage sera plus qu'un théâtre. Le metteur en scène a rencontré le premier ministre Philippe Couillard, ce matin, pour discuter de la façon de bonifier le projet comme le souhaite son gouvernement.

Québec a répété ces dernières semaines en vouloir plus pour son argent s'il acceptait d'investir 30 millions de dollars dans le projet. Le théâtre ne figure pas au budget Leitao.

L'École de cirque de Québec, le Conservatoire de musique et d'art dramatique et des artistes issus des arts numériques ont déjà été approchés, affirme Robert Lepage. D'autres organisations pourraient s'ajouter.

« Il y avait des partenaires, il y en aura un peu plus et c'est là-dessus qu'on travaille très fort », a fait savoir la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, qui a participé aux discussions.

Robert Lepage est ressorti encouragé de sa rencontre. L'homme de théâtre précise qu'il a toujours souhaité faire du Diamant davantage qu'une salle de spectacle qui servirait à produire ses oeuvres.

« C'était déjà dans le programme de faire autre chose que du théâtre », a-t-il expliqué. Même si le gouvernement a promis une annonce imminente pour le Diamant, Robert Lepage refuse de crier victoire trop vite.

« Ça progresse très bien. On est confiant, mais tout peut arriver. On a encore quelques jours à attendre pour avoir des réponses définitives. »

— Robert Lepage

Le gouvernement Couillard a remis en question en juin dernier sa participation de 30 millions de dollars dans le projet malgré une annonce de deux gouvernements précédents.

En décembre, au moment où Québec semblait vouloir abandonner son projet, Robert Lepage a rappelé au gouvernement ses engagements.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

25 pièces de théâtre à voir en 2015