NOUVELLES

Opel se retire du marché auto russe et va fermer son usine en Russie

18/03/2015 09:27 EDT | Actualisé 18/03/2015 09:42 EDT
Bloomberg via Getty Images
An employee works inside the chassis of an Opel Corsa automobile on the production line at the Adam Opel AG factory, operated by General Motors Co. (GM), in Eisenach, Germany, on Wednesday, April 23, 2014. European sales at Opel and its U.K. sister brand Vauxhall gained 8.5 percent to 226,888 cars in the first quarter, slightly better than the 8.1 percent increase for the market overall, according to ACEA data. Photographer: Martin Leissl/Bloomberg via Getty Images

Opel, filiale européenne du constructeur américain General Motors, a annoncé mercredi son intention de se retirer du marché russe, où ses ventes se sont effondrées, et d'y fermer d'ici la fin de l'année son usine de Saint-Pétersbourg (ouest).

Les perspectives sur le marché russe "ne sont pas bonnes, non seulement à court terme mais aussi à moyen et long terme", a justifié le patron d'Opel Karl-Thomas Neumann, dans une interview au journal allemand Handelsblatt. Opel a ensuite indiqué dans un communiqué que la décision se traduirait par une charge de 600 millions de dollars dans les comptes de General Motors.


Opel a Francoforte



Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter