NOUVELLES

La France, un «pays de merde», lance la star de soccer Zlatan Ibrahimovic

16/03/2015 10:15 EDT | Actualisé 16/03/2015 10:31 EDT

On connaît le caractère sanguin de Zlatan Ibrahimovic, mais cette fois, l'attaquant parisien a vraiment perdu ses nerfs. À l'issue du match de Ligue 1 Bordeaux-PSG qui s'est soldé par une victoire 3-2 des Girondins, le Suédois s'en est pris à l'arbitre pour contester le scénario de la rencontre qu'il juge injuste. Visiblement très énervé, le joueur a également pesté contre "ce pays de merde" qu'est à ses yeux la France.

"En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre... Dans ce pays de merde ! Ce pays ne mérite pas le PSG", a déclaré la star parisienne de retour au vestiaire devant les caméras de Canal+ (vidéo en tête d'article). Malgré son doublé, Zlatan Ibrahimovic n'a pas réussi à faire gagner ses coéquipiers sur la pelouse du stade Chaban-Delmas.

LIRE AUSSI:

» Une insulte qui fait réagir!

La polémique enfle

Dans la soirée, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, a exigé des excuses de la part de l'attaquant vedette comme il l'a fait savoir sur Twitter.

Particulièrement remonté, l'ancien international français Franck Leboeuf a également vivement critiqué la sortie du joueur parisien. "Je sens mon pays être sali par quelqu’un que j’aime beaucoup. Il y a quelque chose qui me déçoit profondément. Ça peut aller beaucoup plus loin que le sport. Il ne faut pas oublier qu’il y a des choses qui se passent dans notre pays", a déclaré le champion du monde sur RMC. "Il vient d'insulter mon pays", a aussi regretté l'ancien marseillais.

Face à l'ampleur de la polémique, le joueur parisien a donc tenu à donner sa version des faits.

"Je tenais à préciser que mes propos ne visaient ni la France ni les Français", a expliqué Zlatan Ibrahimovic dans un communiqué. "J'ai parlé de football et non d'autre chose (...) Je me suis exprimé sous le coup de l'énervement et tout le monde sait qu'à ce moment-là les mots peuvent dépasser la pensée. Je tiens à m'excuser si des personnes se sont senties offensées", a déclaré le footballeur.

Désormais, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel étudiera jeudi le cas de l'attaquant du PSG a indiqué lundi la LFP. "Suite à l’envoi du rapport des officiels, la commission de discipline de la LFP étudiera lors de sa séance du jeudi 19 mars les propos tenus par Zlatan Ibrahimovic", annonce la Ligue dans un communiqué.