POLITIQUE

Rencontres Maîtres chez vous 2015: Pierre Karl Péladeau contre la parité hommes-femmes obligatoire

14/03/2015 05:17 EDT | Actualisé 16/03/2015 05:04 EDT
Belvédère communication

Pierre Karl Péladeau est contre la parité hommes-femmes obligatoire, tant sur les conseils d’administration qu’à l’Assemblée nationale, une position qui vient à l’encontre de celle de son collègue Alexandre Cloutier.

« Je ne suis pas convaincu que ça soit la meilleure formule », a-t-il dit devant quelque 300 jeunes professionnels dans le cadre des Rencontres Maîtres chez vous de Force Jeunesse.

Il croit qu’en stimulant davantage l’apprentissage de l’économie chez les jeunes dès l’école secondaire, tant les filles que les garçons pourront développer leur fibre entrepreneuriale.

« Je pense que c’est important de mettre en place des mesures pour inciter les élèves à s’engager dans une connaissance économique et éventuellement de tenter de faire disparaître l’idée que les femmes ne sont pas faites pour les affaires. »

Le candidat à la direction du Parti québécois reconnaît toutefois qu’il existe encore des fossés entre les hommes et les femmes. « Alors faisons en sorte qu’on puisse les diminuer, les amenuiser, les faire disparaître, ces fossés », a-t-il ajouté.

Restés sur leur faim

PKP a laissé plusieurs questions en suspens après son passage aux Rencontres Maîtres chez vous au HEC-Montréal.

Invité d’honneur de l’après-midi, il a prononcé un discours décousu d’environ 45 minutes pendant lesquelles il était question de son programme économique dévoilé cette semaine.

Mais le public était plutôt intéressé à connaître sa vision sur divers enjeux sociaux, dont l’intégration des nouveaux arrivants et des personnes handicapées, entre autres.

Plusieurs internautes s’en sont pris à la crédibilité du député ou ont déploré ses questions floues.

Même son de cloche du côté de la journaliste Emmanuelle Latraverse, invitée au panel de clôture, a affirmé que PKP était passé maître dans l’art de répondre à côté.

Une 10e édition record

Le président de Force jeunesse Damien Auger s'est défendu d'avoir mis de l'avant le candidat à la direction du PQ, favori dans les sondages. Martine Ouellet et Alexandre Cloutier étaient tous deux des participants à différents panels sur des sujets d'affaires publiques.

« M. Péladeau était tout seul pendant une heure et quart. Quand vous êtes sur un panel avec plusieurs autres intervenants, l’attention est beaucoup moins dirigée vers vous. C’est un couteau à double tranchant », a-t-il dit.

Il se réjouit toutefois de la participation record de l'événement, qui a réuni des acteurs de tous les milieux pour discuter de sujets d'actualité. « Je ne pensais honnêtement pas voir 80 personnes dans une salle parler d’infrastructures! » a lancé Damien Auger à la blague.

Créé en 1998, Force Jeunesse est un regroupement de jeunes professionnels et étudiants qui ont à coeur l'équité intergénérationnelle. Il s'agissait de leur 10e colloque Maîtres chez vous.

Rencontres Maîtres chez vous 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

7 bourdes de PKP en politique