Yves Bolduc ne renonce pas à sa prime de départ

Publication: Mis à jour:
Imprimer

QUÉBEC - Le ministre Yves Bolduc n'entend pas renoncer à son allocation de transition malgré sa démission moins d'un an après son élection.

L'attachée de presse du ministre démissionnaire a confirmé l'information.

Pourtant, deux autres élus démissionnaires, Christian Dubé et Élaine Zakaïb, ont renoncé à leur prime de départ cette année.

Un calcul sommaire permet d'évaluer la prime de transition du ministre Bolduc à quelque 155 000$.

Yves Bolduc a annoncé jeudi matin qu'il quitte la politique afin de retourner à la pratique médicale. Après avoir été mêlé à diverses controverses depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement Couillard, le ministre Bolduc était dans l'eau chaude depuis une semaine en raison de ses commentaires sur les fouilles à nu dans les écoles secondaires.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
11 controverses du gouvernement Couillard
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Le ministre de l'Éducation Yves Bolduc démissionne de son poste

Une pétition circule: «Nous demandons respectueusement la démission du ...

Dessine-moi un conseil des ministres

Couillard laisse planer un possible remaniement ministériel

Remaniement ministériel demain ?

Couillard évite de renouveler sa confiance envers Bolduc

Le PQ continue de réclamer la démission d'Yves Bolduc