DIVERTISSEMENT

Oscars 2015: «Birdman» grand gagnant (VIDÉOS/PHOTOS)

20/02/2015 01:07 EST | Actualisé 23/02/2015 11:56 EST

Même nombre de nominations, même nombre de trophées: "Birdman" et "L'hôtel Grand Budapest", les grands favoris de la 87e cérémonie des Oscars, tous deux nommés neuf fois, sont repartis avec quatre trophées chacun.

"Birdman ou (les vertus insoupçonnées de l'ignorance)" du réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu a toutefois reçu les prix les plus convoités: meilleurs film, réalisateur, scénario original et direction de la photographie.

Quant à "L'hôtel Grand Budapest" de Wes Anderson, il repart avec les trophées des décors, de la coiffure et du maquillage, des costumes, ainsi que de la trame sonore originale.

LIRE AUSSI:

»La twittosphère choquée par une blague de Neil Patrick Harris

»Dakota Johnson partage la vedette sur le tapis rouge avec sa mère, Melanie Griffith (PHOTOS)

»Reese Witherspoon appuie la campagne anti-sexiste #AskHerMore

»Oscars 2015: Dakota Johnson illumine le tapis rouge (PHOTOS/VIDÉO)

Le "Whiplash" de Damien Chazelle a connu une récolte plus surprenante. Tout de même un titre important de l'année - cinq nominations de l'académie, dont une dans la catégorie Meilleur film -, il a remporté trois prix: acteur de soutien, montage et mixage sonore. Ce dernier prix a été remporté par le Canadien Craig Mann.

Le segment de remise des prix musicaux a été apprécié durant la soirée, qui s'est étirée au-delà de l'horaire prévu. L'interprétation de "Glory", la chanson thème de "Selma", par John Legend et Common a ému toute la salle. Toute de suite après, les deux interprètes remontaient sur scène pour prendre possession du trophée pour la meilleure chanson originale. Des acteurs, dont celui qui tient le rôle de Martin Luther King Jr. dans "Selma", David Oyelowo, étaient émus aux larmes. Durant son discours, John Legend a rappelé qu'il y avait aujourd'hui "plus d'hommes noirs dans les services correctionnels que d'esclaves autrefois" aux États-Unis.

Pour marquer les 50 ans de la sortie de "La mélodie du bonheur", Lady Gaga a entonné un pot-pourri de trame sonore de la légendaire comédie musicale. Ovationnée, elle a été jointe sur la scène par Julie Andrews, l'actrice et chanteuse qui incarnait Fraulein Maria, qui a remis à Alexandre Desplat le prix de la meilleure trame sonore originale pour "L'hôtel Grand Budapest".

Sacrée meilleure actrice de soutien pour son rôle dans "Jeunesse", Patricia Arquette a épaté et surpris en transformant son discours d'acceptation en plaidoyer pour l'équité salariale. Meryl Streep, défaite dans cette catégorie, l'a acclamée, bras en l'air. "Il est temps que nous obtenions l'équité salariale et des droits égaux pour toutes les femmes en Amérique!", s'est-elle écriée sur le ton d'une politicienne. L'équivalent de ce prix a été remis à J.K. Simmons, qui tient le rôle de l'exigeant chef d'orchestre dans "Whiplash". Lui aussi touchant dans son discours d'acceptation, il a rappelé à tous ceux qui ont des parents toujours en vie de leur téléphoner. "Ne textez pas, ne leur envoyez pas un courriel; appelez-les et parlez-leur aussi longtemps qu'ils le désirent!"

D'ailleurs, tout le monde avait sa cause, dimanche soir, lors du gala animé pour la première fois par l'acteur Neil Patrick Harris. En plus de Mme Arquette et M. Simmons, Le récipiendaire du trophée du meilleur scénario d'adaptation, Graham Moore pour "Le jeu de l'imitation", a parlé de sa tentative de suicide et encouragé tous les adolescents à rester intègres. Julianne Moore, meilleure actrice pour "Still Alice", a sensibilisé le public à la maladie d'Alzheimer, dont souffre son personnage.

Le réalisateur québécois Jean-Marc Fournier a malheureusement vu s'envoler ses deux chances de voir son film "Wild" décoré d'une statuette de l'Academy of Motion Arts and Picture, les actrices Reese Witherspoon et Laura Dern ayant été défaites dans les catégories, respectivement, d'actrice principale et de soutien.

Tapis rouge, gagnants, potins: découvrez tout sur le gala qui récompense les grands talents du cinéma!



Oscars 2015 - Les gagnants


Oscars 2015 - Le tapis rouge


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Demi Moore, 1989
    Jim Smeal via Getty Images
    Évidemment, Demi Moore est une grande actrice, mais elle n’a certainement pas les mêmes talents en ce qui concerne le design de mode. Pour la cérémonie de 1989, la vedette est arrivée vêtue d’une tenue qu’elle avait elle-même conçue : un short de vélo et un bustier, complétés par une demi-robe de bal. Ce n’est sans doute pas son meilleur coup mode, par contre, elle a au moins réussi à faire parler d’elle. \n
  • Lizzy Gardiner, 1995
    Ron Galella via Getty Images
    La designer de costumes Lizzy Gardiner s’est présentée aux Oscars de 1995 dans une robe faite entièrement de cartes or American Express. Apparemment, elle avait à l’origine voulu porter la robe du film «The Adventures Of Priscilla, Queen Of The Desert », mais la compagnie de carte de crédit avait refusé. Gardiner a donc choisi de porter la carte elle-même, expliquant qu’elle était trop «fauchée» pour s\'acheter une vraie robe. En 1999, la robe s’est retrouvée à l’encan et a été vendue pour 12 000$, fonds qui ont été remis à la recherche contre le SIDA.
  • Jennifer Lawrence, 2013
    Dan MacMedan via Getty Images
    Quand Jennifer Lawrence a accepté son Oscar pour meilleure actrice (et est tombée dans les marches, ce faisant), son immense robe Dior couture est immédiatement devenue iconique. De plus, qui pourrait oublier le moment où elle a fait un doigt d’honneur dans la salle de presse?
  • Hilary Swank, 2005
    L. Cohen via Getty Images
    Si vue de face, la robe portée par Hilary Swank pour la cérémonie des Oscars de 2005 semblait conservatrice, c’est lorsque l’actrice se tournait que la robe révélait un dos hyper sexy. C’était assurément la robe de la soirée!
  • Charlize Theron, 2002
    Albert L. Ortega via Getty Images
    Charlize Theron est généralement sans failles sur le tapis rouge. Après avoir perdu tout le poids gagné pour son rôle dans «Monster», la vedette était en grande forme et portait une robe seyante Gucci pour le montrer. Son bronzage, par contre, était un peu moins seyant. La beauté sud-africaine affichait un hâle excessif (en plus de sourcils pratiquement invisibles), qui a fait la joie des critiques. Charlize Theron a cependant fini la soirée avec une statuette dorée, alors rira bien qui rira le dernier.
  • Michelle Obama, 2013
    The White House via Getty Images
    Michelle Obama a surpris l’assistance de la cérémonie des Oscars quand elle est apparue sur scène pour remettre le trophée du meilleur film, en 2013. Vêtue d’une robe Naeem Khan, la Première dame était superbe. Par contre, quand la cérémonie a été télédiffusée en Iran, la robe de Michelle Obama a été photoshoppée pour qu’elle comporte des manches et un col plus haut, afin de ne pas offenser le public iranien. Elle remettait en plus l’Oscar au film «Argo», que les autorités iraniennes avaient qualifié de film anti-iranien. \n
  • Angelina Jolie, 2012
    Dan MacMedan via Getty Images
    Quand Angelina Jolie est apparue sur le tapis rouge en 2012, tous les yeux étaient tournés vers… sa jambe droite. L’ouverture extra haute de sa robe, qui permettait de voir sa jambe au complet, a fait jaser. Sa jambe a sans doute été la vedette de la soirée!
  • Geena Davis, 1992
    Ron Galella via Getty Images
    Le look «Moulin rouge rencontre robe de mariée de Las Vegas» de Geena Davis a été le clou de la soirée des Oscars en 1992. Si l’actrice s’est retrouvée sur toutes les listes possibles de célébrités mal habillées, on salue tout de même son audace.
  • Celine Dion, 1999
    Jim Smeal via Getty Images
    Céline Dion s’était-elle habillée dans le noir avant les Oscars de 1999? C’est l’impression que la vedette québécoise a donnée en arrivant sur le tapis rouge vêtue d’un smoking à l’envers. Le fedora et les lunettes de soleil ont porté le coup de grâce à ce look raté. \n
  • Cher, 1986
    Julian Wasser via Getty Images
    Est-ce que quelqu’un s’attendait vraiment à autre chose de la part de Cher? La diva ultime est apparue sur la liste des célébrités les moins bien habillées de la soirée avec ce look signé Bob Mackie. Elle a cependant porté son ensemble révélateur avec classe, ce que l\'on salue bien bas.
  • Cher, 1988
    Jim Smeal via Getty Images
    Deux ans plus tard, la star a récidivé avec un autre look signé Bob Mackie. Connue pour montrer beaucoup de peau, Cher n’a pas fait exception à son habitude pour la cérémonie de 1988, rapportant le trophée de meilleure actrice pour son rôle dans «Moonstruck».
  • Halle Berry, 2002
    LUCY NICHOLSON via Getty Images
    La robe Elie Saab portée par Halle Berry en 2002 fait sans doute partie des moments les plus mémorables des Oscars. En plus de catapulter le designer libanais au rang de grand du tapis rouge, elle a écrit une page dans l’histoire des Noirs, en devenant la première femme afro-américaine à remporter un trophée de meilleure actrice.
  • Gwyneth Paltrow, 2002
    S. Granitz via Getty Images
    On est bien loin des années Goop! Aux Oscars en 2002, Gwyneth Paltrow s’est présentée avec un look gothique, signé Alexander McQueen. Le tissu transparent révélait cependant beaucoup de détails et aujourd’hui, l’actrice admet qu’elle aurait peut-être dû porter un soutien-gorge.
  • Anne Hathaway, 2013
    Steve Granitz via Getty Images
    Si son rêve de remporter un Oscar est devenu réalité, trouver la robe parfaite pour la cérémonie a été plus difficile que prévu pour Anne Hathaway. L’actrice avait à l’origine choisi une robe Valentino, mais quand elle a appris qu’une de ses collègues du film «Les Misérables» allait porter quelque chose de similaire, elle a finalement opté pour une robe rose Prada. Les coutures étaient cependant drôlement situées, ce qui avait un effet peu flatteur pour la poitrine d’Anne Hathaway.
  • Barbra Streisand, 1969
    Ron Galella via Getty Images
    L’idée de Barbra Streisand de porter un costume pattes d’éléphants pour les Oscars de 1969 pouvait sembler audacieuse au départ, mais c’est quand elle est arrivée sur le tapis rouge que l’audace a été élevée à un autre niveau. En effet, l’actrice et chanteuse ne s’était pas rendu compte que son costume, une fois photographié, était complètement transparent… \n
  • Sacha Baron Cohen, 2012
    Steve Granitz via Getty Images
    L’humoriste Sacha Baron Cohen est arrivé aux Oscars de 2012 habillé comme son personnage du film «The Dictator», tenant les cendres de Kim Jong Il, qu’il a ensuite lancées sur le costume Burberry de Ryan Seacrest. On ne veut pas connaître le prix du nettoyage…
  • Diane Keaton, 2004
    Vince Bucci via Getty Images
    20 ans après avoir joué l’iconique Annie Hall, Diane Keaton, ne s’est pas lassée des vêtements à la coupe masculine. Malgré le fait qu’elle ait un peu l’air déguisé, on ne peut que saluer son originalité.
  • Grace Kelly, 1955
    Silver Screen Collection via Getty Images
    La robe verte Edith Head portée par Grace Kelly en 1955 restera sans doute un des looks les plus mémorables dans toute l’histoire des Oscars. Personne n’incarne la grandeur et la glamour de l’Hollywood d\'antan comme elle.
  • Bjork, 2001
    Jeffrey Mayer via Getty Images
    Comment aurions-nous pu laisser de côté la fameuse robe cygne de Bjork? Signée par Marjan Pejoski, la robe continue encore de faire parler près de 15 ans plus tard.
  • Kim Basinger, 1990
    Ron Galella via Getty Images
    Comme Demi Moore, Kim Basinger a aussi décidé de se lancer dans le design pour les Oscars. Le résultat : une robe blanche de satin accompagnée d’un veston. Si la tenue était bizarre, on peut au moins dire qu’elle était mémorable. \n