NOUVELLES

Avec deux buts, Pacioretty permet aux Canadiens de vaincre les Blue Jackets (PHOTOS)

21/02/2015 09:58 EST | Actualisé 21/02/2015 10:07 EST
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - FEBRUARY 21: Max Pacioretty #67 of the Montreal Canadiens celebrate with teammate Nathan Beaulieu #28 after scoring a second goal against the Columbus Blue Jackets in the NHL game at the Bell Centre on February 21, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

MONTRÉAL — La recette a été éprouvée et elle permet au Canadien d’accumuler les succès cette saison. Carey Price ferme la porte devant le filet et Max Pacioretty s’occupe de l’attaque.

Le Tricolore a mis fin à une courte série de deux défaites en prenant la mesure des Blue Jackets de Columbus 3-1, samedi, au Centre Bell.

Price a maîtrisé 31 lancers et Pacioretty a réussi deux buts, ses 28e et 29e de la saison. Tomas Plekanec, son 18e, a apposé le sceau sur la 38e victoire de l’équipe en envoyant la rondelle dans le filet abandonné à 50 secondes de la fin.

Canadiens de Montréal vs. Blue Jackets de Columbus - 21 février 2015

Nick Foligno, son 23e, a été le seul marqueur des Blue Jackets (26-28-3), qui voient leurs espoirs d’accéder aux séries s’estomper petit à petit.

Curtis McElhinney a bloqué 21 lancers devant le filet des perdants.

Vite sur la gâchette

L’entraîneur des Blue Jackets avait mentionné la veille qu’il arrivait trop souvent à ses troupiers d’amorcer les matchs lentement. On a compris ce que Todd Richards voulait dire, en début de match.

Le Canadien, peu doué également cette saison pour les départs canon, a tôt fait de prendre l’initiative. Pacioretty a été vite sur la gâchette en marquant deux buts quasi identiques.

L’attaquant américain a d’abord fait mouche du flanc droit en tirant sur réception de la passe d’Andrei Markov pendant un jeu de puissance, à 2:29. Il a ensuite concrétisé la passe transversale du défenseur Nathan Beaulieu, à 13:03, en dégainant d’un peu plus haut dans la zone des Blue Jackets.

Mais comme ç’a été le cas contre les Panthers de la Floride jeudi, les hôtes n’ont pas savouré leur avance de deux buts longtemps.

À 14:05, Foligno a été crédité du but des siens, à la suite de l’irrésistible charge d’Artem Anisinov, qui a pris de vitesse le vétéran Markov. La rondelle, que Price a initialement bloquée, a paru être dirigée dans le filet par son patin droit.

Tinordi, encore

Avant la fin de la période initiale, Jarred Tinordi a laissé tomber les gants devant Jared Boll, qui venait de rudoyer Christian Thomas. Le combat a davantage été une interminable épreuve de force. Aucun coup n’a véritablement été porté.

C’était le deuxième combat en autant de matchs de Tinordi depuis son récent rappel de la Ligue américaine.

À son retour sur la glace en deuxième période, le jeune défenseur portait un protecteur facial complet. Peut-être était-ce là un message de l’équipe pour qu’il ne se batte plus.

Au deuxième vingt, le Canadien s’est accroché à son avance. Les visiteurs ont eu le meilleur 12-5 dans les tirs et Price a vu la chance lui sourire à quelques reprises.

Cam Atkinson a cru avoir créé l’égalité, au moment où s’égrenaient les dernières secondes. Son tir des poignets a fouetté les deux poteaux verticaux, en survolant la ligne rouge du but.

En troisième, le Canadien a résisté à une attaque massive des Blue Jackets passé la mi-chemin.

On a par la suite assisté à une bagarre de ruelle entre deux poids coqs, Christian Thomas et Matt Calvert.

Les deux attaquants de petite taille ont retraité à leur vestiaire respectif le visage ensanglanté.

Le Canadien a de nouveau tenu le coup en infériorité vers la toute fin.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter