NOUVELLES

Subaru Legacy 3.6R 2015, l'essai routier (PHOTOS)

13/02/2015 05:00 EST | Actualisé 16/02/2015 08:50 EST
Marc-André Gauthier

En tant que journaliste dans le domaine de l’automobile, on nous demande souvent s’il est nécessaire, au Québec, d’avoir une voiture avec un rouage intégral. C’est une bonne question, d’autant plus que nos parents et grands-parents n’ont pratiquement jamais conduit ce genre de véhicules, et pourtant, ils ont survécu aux tempêtes.

Malheureusement, c’est également vrai que nos ancêtres ont survécu pendant des centaines d’années sans vaccins, sans médicaments, et sans aucune forme d’hygiène. Pourtant, voudriez-vous vous passer de notre confort d’aujourd’hui? C’est la même chose avec une traction intégrale. On peut faire sans, mais lorsque nous avons goûté à notre première grosse tempête au volant d’un véhicule 4x4, c’est quelque chose que nous ne voulons plus jamais laisser tomber.

Si l’offre de VUS à traction intégrale est plus importante que jamais, celle des berlines l’est moins. SI vous allez chez les constructeurs généralistes, elles sont très rares. Prenez la catégorie des berlines intermédiaires. Une catégorie de plus en plus équipée. Pourtant, seulement deux modèles grand public sont aujourd’hui disponibles avec le rouage intégral : la Chrysler 200 AWD, et la Subaru Legacy. Chez Chrysler il s’agit d’une option, alors que Subaru l’offre sur tous ses modèles, et surtout sur toutes les versions (à l’exception du coupé BRZ).

Quant à la technologie quatre roues motrices de Subaru, elle a déjà fait ses preuves. Elle compte parmi les plus efficaces au monde. On achète?

Carrosserie

D’entrée de jeux, il faut dire que la Legacy est une belle voiture. Sans être trop voyante, sans chercher trop d’attention, elle apparaît comme une voiture élégante. Dans sa version 3,6R toute équipée, elle a fière allure avec ses phares DEL et ses phares antibrouillard.

Motorisation

La Subaru Legacy est proposée aux consommateurs avec un choix de deux moteurs. Le premier est un 4-cylindres de 2,5 litres développant 175 chevaux, et l’autre un 6-cylindres de 3,6 litres développant 256 chevaux.

Que vous optiez pour un ou l’autre, la puissance est acheminée aux quatre roues par une transmission CVT. Le système 4x4 de Subaru est assez unique en son genre. Contrairement à la plupart des systèmes qui ne font que s’enclencher si l’ordinateur du véhicule détecte un glissement, le système Subaru est actif 100% du temps. Le seul ennui avec ce genre de système, c’est que la consommation d’essence s’en ressent, puisque le moteur a besoin de plus d’énergie pour accélérer et maintenir une vitesse en ayant à alimenter en puissance quatre roues au lieu de deux.

Subaru Legacy 2015

Habitacle

L’intérieur de la Subaru Legacy n’a rien d’exceptionnel. Ce n’est pas l’un de ces habitacles à tout casser qu’on peut retrouver l’on dans certains véhicules allemands.

Toutefois, d’un point de vue purement fonctionnel, tout est à la bonne place. Vous ne perdrez pas votre temps à chercher les commandes.

Quant à l’agencement des couleurs et des matériaux, il faut admettre que la Subaru Legacy présente une qualité certaine.

Aspects pratiques

Étant une voiture intermédiaire, on attend de la Legacy qu’elle offre beaucoup d’espace pour ses passagers. Pourtant, trop de voitures dans cette catégorie déçoivent à ce chapitre.

Toutefois, ce n’est pas le cas de cette «grosse» Subaru. Les places arrière ont suffisamment de dégagement pour la tête et les jambes pour que deux adultes en pleine forme puissent aisément y prendre place.

Même chose à l’avant.

Quant au coffre de la voiture, il offre 425 litres de chargement. Autrement dit, c’est un grand coffre suffisamment spacieux pour emporter de l’équipement de Hockey.

En ville

Les voitures intermédiaires ne sont pas, habituellement, les voitures les plus agiles en ville. Pourtant, la Subaru Legacy se manœuvre très bien.

Une série de radar et de caméra vous aideront à vous stationner, et un système de sécurité embarqué pour préviendra des dangers éminents, comme les cyclistes arrivant à toute vitesse.

Le moteur à l’essai, le 6-cylindres de 3,6 chevaux, offre énormément de souplesse en ville, particulièrement avec la boite CVT. Toutefois, il a tendance à être gourmand, avec une consommation d’essence urbaine qui peut facilement atteindre les 11,5 litres aux 100 km/h si vous accélérez trop brusquement.

subaru legacy 2015

Sur la route

Sur la route, la Legacy se montre très civilisée. Elle est confortable, et procure un grand sentiment de sécurité au conducteur, gracieuseté du système 4x4 à prise constante de Subaru.

Là encore, la consommation en essence du moteur 6-cylindres déçoit un peu. À 100 km/h sur une route parfaitement droite, l’indicateur de consommation descend rarement en bas de 8,5 litres aux 100 km.

Heureusement, ce moteur compense par des performances tout à fait honnêtes en accélération. Malgré tout, c’est un moteur vieillissant. Pour une taille de 3,6 litres, Subaru n’arrive qu’à extirper 256 chevaux de celui-ci. C’est bien moins que Hyundai et leurs 290 chevaux sortis d’un V6 de 3,3 litres.

Dans la neige

La véritable valeur de la Legacy ne réside pas dans ses performances pures ou dans sa consommation d’essence, ni dans le dégagement pour les jambes des passagers arrière.

Sa véritable valeur réside dans la versatilité que lui procure son rouage intégral. Comme je le disais en introduction, il ne s’agit pas d’un système bon marché, mais bien d’un vrai 4x4. Dans 30 centimètres de neige, cette voiture avance comme si de rien n’était. C’est le genre de véhicule idéal pour aller chercher une pinte de lait lors d’une grosse tempête. L’exemple semble caricatural, mais sur le fond, il démontre qu’avec une Subaru Legacy, vous ne serez plus jamais craintifs de prendre la route par mauvais temps.

subaru legacy 2015

Conclusion

Je peux comprendre pourquoi l’AJAC a nommé cette voiture «meilleure véhicule familial pour moins de 30 000$» et «Voiture canadienne de l’année 2015».

Même si la Subaru Legacy n’est pas l’auto qui offre le plus raffinement dans sa catégorie, ni le plus de plaisir de conduite, il n’en demeure pas moins qu’elle est une des voitures les plus sécuritaires sur la route. Et quand vient le temps de transporter votre famille, la sécurité est plus importante que tout le reste.

Cela dit, si vous hésitez entre le moteur de 2,5 litres et le moteur de 3,6 litres, je vous suggèrerais le deuxième. La consommation d’Essence du 6-cylindres est à peine plus importante que celle du moteur 4-cylindres qui ne nous a pas convaincus. L’agrément et les performances sont trop faibles

Subaru Legacy

Puissance : 256 chevaux à 6000 trs/min

Couple : 247 livres à 4400 trs/min

Consommation d’essence combinée : 10l/100 km

Prix du modèle de base : 23 495$ (taxes et préparation en sus)

Prix du modèle à l’essai: 3,6R Limited 35 395$ (taxes et préparation en sus)

LIRE AUSSI

»La Subaru Legacy élue Voiture canadienne de l'année 2015

»Essai routier : Nissan Murano 2015

»Chrysler 200 S 2015 : de médiocre à passable

»Conduite sur glace : nous avons testé le Porsche Camp4 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter