NOUVELLES

ONU: filles violentées dans au moins 70 pays parce qu'elles vont à l'école

09/02/2015 06:14 EST | Actualisé 11/04/2015 05:12 EDT

BERLIN - Des filles et des jeunes femmes d'au moins 70 pays ont été victimes de menaces ou de violences au cours des 5 dernières années pour la seule raison qu'elles fréquentaient une école.

Un rapport à ce sujet publié lundi par le Haut-Commissariat aux droits de l'homme des Nations unies (ONU), basé à Genève, précise que malgré certains progrès, il demeure difficile pour des filles de fréquenter l'école dans certains pays et que parfois, la situation est pire qu'avant.

Au cours de l'année 2012 seulement, 3600 attaques ont été répertoriées contre des écoles, des enseignants et des élèves.

Le rapport fait notamment état de l'enlèvement de près de 300 élèves par le groupe islamiste Boko Haram, l'an dernier, au Nigéria, de même que l'attentat commis en 2012 au Pakistan contre Malala Yousafzai, devenue depuis militante internationale de l'éducation des filles.

Des attaques comportant de la violence sexuelle ont aussi été commis au Congo, au Salvador, en Haïti, en Indonésie, en Irak, au Mali, au Myanmar, aux Philippines et en Syrie.

Le rapport du Haut-Commissariat souligne que ces violences n'ont pas qu'un impact sur les victimes; elles contribuent à faire croire aux parents que les écoles ne sont pas des endroits sûrs pour les filles.

PLUS:pc