NOUVELLES

Rome souhaite créer un «quartier chaud» pour les prostituées de la ville

08/02/2015 02:09 EST | Actualisé 10/04/2015 05:12 EDT

ROME - La Ville de Rome songe à créer un «quartier chaud» afin de protéger les prostituées de l'exploitation et d'éviter d'embarrasser les familles.

La prostitution est légale en Italie, et les prostituées sont bien visibles dans certaines rues de Rome.

Des représentants de la Ville dans le quartier EUR, dans lequel se trouvent des ministères, des tours à bureau et des édifices résidentiels, souhaitent désigner certaines rues pour les prostituées, un test qui devrait commencer en avril.

Dans une entrevue télévisée, le maire Ignazio Marino a déclaré dimanche qu'il souhaitait «trouver un équilibre» en interdisant la prostitution dans certains lieux, comme les parcs fréquentés par les enfants et les familles, tout en la permettant dans certaines rues.

L'exploitation de la prostitution demeure illégale en Italie. Selon une représentante de la Ville, les rues désignées permettront de s'assurer que les prostituées ne sont pas forcées de travailler par des proxénètes, comme c'est le cas actuellement.

PLUS:pc