NOUVELLES

Le nouveau premier ministre grec proclame la fin de l'austérité

08/02/2015 05:42 EST | Actualisé 10/04/2015 05:12 EDT
Anadolu Agency via Getty Images
ATHENS, GREECE - FEBRUARY 08: Greek Prime Minister Alexis Tsipras addresses to the parliament members during government's policy statement in Athens, on February 8, 2015. (Photo by Ayhan Mehmet/Anadolu Agency/Getty Images)

ATHÈNES, Grèce - Le premier ministre grec a présenté aux députés, dimanche, l'énoncé de politique de son gouvernement nouvellement élu, proclamant la fin de l'austérité et de «cinq ans de sauvetage financier barbare».

En parlant d'un «accord de transition» qui donnerait assez de temps à la Grèce et à ses créanciers pour négocier un nouvel accord sur la dette beaucoup favorable pour le pays d'ici le mois de juin, le premier ministre Alexis Tsipras a semblé insister sur une approche qui a été mal reçue par les partenaires européens lors d'une série de rencontres de M. Tsipras et de son ministre des Finances avec des responsables européens la semaine dernière.

M. Tsipras a mis l'accent sur des mesures pour répondre aux besoins des pauvres et dissuader la promotion des intérêts personnels. Mais sa promesse d'augmenter le salaire minimum au niveau d'avant la crise a été reportée jusqu'en 2016.

Les députés grecs débattront de l'énoncé de politique et tiendront un vote de confiance mardi à minuit.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Élections législatives en Grèce