DIVERTISSEMENT

Prix Grammy 2015: Pharrell Williams et des capuches contre les violences faites aux Noirs

08/02/2015 11:16 EST | Actualisé 08/02/2015 11:17 EST
Kevin Winter via Getty Images
LOS ANGELES, CA - FEBRUARY 08: Recording artist Pharrell Williams performs onstage during The 57th Annual GRAMMY Awards at the STAPLES Center on February 8, 2015 in Los Angeles, California. (Photo by Kevin Winter/WireImage)

Pharrell Williams a interprété son tube "Happy" avec des danseurs en pulls à capuche levant leurs mains en l'air dimanche lors de la cérémonie des Grammys, en référence au mouvement contre les violences faites aux Noirs.

Déjà lauréat de trois Grammys dimanche, sur six nominations au total, Pharrell Williams a entonné en costume de groom d'hôtel son tube planétaire, en mêlant des choeurs gospel, de la guitare électrique, les rythmes pop-funk d'"Happy" et les accords du pianiste chinois Lang Lang.

Ses danseurs portaient des sweat-shirt à capuche comme Trayvon Martin, un jeune Noir sans armes tué en 2012, dont la mort avait ému l'Amérique. Cette capuche était devenue le symbole des jeunes Noirs victimes de la violence, notamment policière.

Les danseurs qui accompagnaient Pharrell Williams lors de la 57e cérémonie des Grammy Awards, les prix les plus prestigieux de la musique américaine, ont levé leurs mains et les ont agitées à plusieurs reprises.

Ce geste est une référence au slogan "Hands up don't shoot" (mains en l'air, ne tirez pas) des manifestations du mouvement "Black lives matter", qui se sont tenues partout aux Etats-Unis pour protester contre la mort l'an dernier d'Eric Garner et Michael Brown, deux Noirs sans armes tués par des policiers blancs.

"Quelle déclaration sur la plus grande scène musicale avec son hommage à mains en l'air ne tirez pas", a souligné sur Twitter le magazine de culture noire Ebony.

Les gagnants des prix Grammy 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Grammy 2015: le tapis rouge