NOUVELLES

Le village de Kitamaat, en Colombie-Britannique, a été évacué après un blizzard

08/02/2015 09:50 EST | Actualisé 10/04/2015 05:12 EDT

KITAMAAT, C.-B. - La neige a forcé l'évacuation d'un village autochtone de 700 personnes en Colombie-Britannique, en raison d'une panne d'électricité qui dure depuis trois jours.

Le chef conseiller de la Première Nation Haisla, Ellis Ross, a imposé l'ordre l'évacuation tôt samedi matin dans le village de Kitamaat, l'une des seules régions près de la ville de Kitimat, dans le nord de la Colombie-Britannique, à être toujours sans électricité.

La route sinueuse entre Kitimat et le village de Kitamaat est difficilement praticable à cause de la neige et des arbres tombés, mais un chemin a été déblayé entre 5 h et 8 h, dimanche matin, pour permettre à un convoi de véhicules de passer.

Un énorme blizzard a laissé une accumulation de 168 centimètres de neige sur la ville entre 16 h jeudi et 4 h samedi matin. Plus de 5000 résidents ont été privés d'électricité, mais la plupart l'ont retrouvée après quelques jours.

Le district de Kitimat a publié un communiqué indiquant que la communauté distribuait des repas chauds et autres fournitures utiles aux membres de la nation Haisla qui sont hébergés au centre communautaire Riverlodge et à leurs animaux de compagnie.

Selon une porte-parole de BC Hydro, le service d'électricité est coupé depuis jeudi soir à Kitamaat. Il est difficile d'y rétablir le service car le village est éloigné et situé dans une région très boisée. Les arbres continuent de s'abattre sur les lignes électriques. Les équipes espéraient que le service puisse être rétabli dimanche soir.

Quelques membres de la nation avaient des génératrices ou des poêles à combustion pour les garder au chaud, mais après trois jours sans électricité, le village devait être évacué, a indiqué la conseillère Teena Grant.

«Si vous n'avez pas d'électricité depuis quelques jours, vous avez des problèmes avec l'eau qui gèle, a-t-elle dit. C'est une mesure de précaution pour la sécurité de la nation.»

Aucun blessé ni malade n'a été rapporté.

Un centre des opérations d'urgence a été ouvert vendredi dans le district de Kitimat pour organiser le déploiement de l'équipement et des contracteurs privés retenus pour aider à libérer les routes.

Les équipes ont fait des progrès significatifs samedi lorsque la neige a cessé de tomber. La plupart des rues secondaires sont maintenant partiellement accessibles dans la majorité des zones de Kitimat, mais la route qui mène au village de Kitamaat demeure enneigée et glacée.

PLUS:pc