NOUVELLES

Anderson et Linklater, grands gagnants des prix de l'académie britannique

08/02/2015 06:02 EST | Actualisé 10/04/2015 05:12 EDT

LONDRES - Le récit d'initiation «Jeunesse» («Boyhood») a raflé les prix du meilleur film et de la meilleure réalisation au gala des British Academy Film Awards, dimanche, alors que Wes Anderson est reparti les bras chargés de cinq trophées pour «L'hôtel Grand Budapest».

«La théorie de l'univers» et «Whiplash», deux autres films figurant sur de nombreux palmarès et listes de nominations de l'année et ayant une signature singulière, ont aussi été récompensés, prouvant que les productions plus personnelles et d'envergure modeste peuvent être gagnantes lors de ces cérémonies.

Le réalisateur Richard Linklater, qui a filmé «Jeunesse» sur une période de 12 ans, a aussi vu Patricia Arquette remporter le trophée de l'actrice de soutien.

Ces prix britanniques sont, un peu comme les Golden Globes, considérés comme un indicateur de succès des films aux Oscar, qui seront remis à la fin du mois de février.

Tout comme aux Golden Globes, Eddie Redmayne a gagné le trophée du meilleur acteur pour son rôle de physicien dans «La théorie de l'univers», et Julianne Moore a eu l'équivalent féminin pour «Still Alice».

Le prix du meilleur scénario a été remis à Wes Anderson pour «L'hôtel Grand Budapest», qui a aussi remporté les prix des costumes, de la coiffure, du maquillage, de la trame sonore et des décors.

«Whiplash», l'histoire d'un jeune joueur de batterie jazz tourné — contrairement à «Jeunesse» — en 19 jours, a gagné les trophées des meilleurs son et montage. J.K. Simmons, tout comme aux Golden Globes, a remporté le prix du meilleur acteur de soutien.

Malgré neuf nominations, le drame historique «Le jeu de l'imitation», mettant en vedette Benedict Cumberbatch dans le rôle d'un mathématicien durant la Seconde Guerre mondiale, est reparti bredouille.

PLUS:pc