NOUVELLES

TransAsia: tous les pilotes sont soumis à des évaluations après l'écrasement

07/02/2015 05:11 EST | Actualisé 09/04/2015 05:12 EDT

TAIPEI, Taïwan - Les quelques dizaines de pilotes des avions ATR du transporteur TransAsia ont commencé samedi des vérifications de compétence, trois jours après l'écrasement d'un de ces appareils dans une rivière à Taïwan, ayant fait au moins 40 morts.

Le transporteur avait indiqué avoir annulé 90 vols dans les trois jours subséquents pour se plier à l'exigence de l'Administration civile de l'aéronautique de Taïwan du réexamen des compétences des 71 pilotes des avions ATR.

Une enquête préliminaire indique que les pilotes du vol tragique de mercredi ont éteint un moteur actif du ATR 72 après que l'autre moteur eut ralenti, une erreur selon des experts en aviation.

Des procureurs locaux ont indiqué qu'ils se pencheraient sur la possibilité d'une «erreur professionnelle».

Thomas Wang, dirigeant du Conseil de la sécurité aérienne à Taïwan, a affirmé samedi qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions.

Pratt & Whitney Canada, le fabricant des moteurs de l'avion, et le Conseil de la sécurité aérienne ont commencé à examiner les deux moteurs de l'appareil, un processus qui pourrait prendre quatre mois, a mentionné M. Wang.

L'écrasement dans la rivière boueuse Keelung à Taipei quelques minutes après le décollage a tué au moins 40 des 58 personnes à bord, les secours repêchant cinq corps de plus samedi, selon le service d'incendie de Taipei. Trois personnes sont encore portées disparues.

Quinze personnes ont été sauvées après l'écrasement, dont les images saisissantes montrant l'appareil heurtant une portion d'autoroute ont été captées par une caméra sur le tableau de bord d'une voiture.

PLUS:pc