DIVERTISSEMENT

Une toile de Gauguin aurait été vendue pour un prix record à un acheteur qatari

07/02/2015 04:05 EST | Actualisé 09/04/2015 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Nafea Faa Ipoipo (When Will You Marry?), a 1892 oil on canvas by French artist Paul Gauguin, is one of 26 Impressionist and modern paintings from the collection of Swiss businessman Rudolf Staechelin on display in Fort Worth, Texas. (AP Photo/Artothek)

BERLIN - Une toile du peintre postimpressionniste français Paul Gauguin a été vendue pour une somme présentée comme un record, mais son ancien propriétaire refuse de dire combien l'acheteur l'a payée.

L'huile sur toile, intitulée «Nafea faa ipoipo?» — «Quand te maries-tu?» en tahitien — et montrant deux femmes tahitiennes, a appartenu à la famille suisse Staehelin pendant près de 100 ans.

Plus tôt cette semaine, des médias suisses, citant des collectionneurs d'art non identifiés, ont rapporté que le tableau de 1892 avait été acheté par la famille royale du Qatar pour l'équivalent de 373,8 millions $ CAN, ce qui en ferait un record de tous les temps pour une toile.

Ruedi Staehelin, porte-parole de la fiducie familiale Staehelin, a seulement confirmé la vente. Dans un courriel transmis samedi à l'Associated Press, il a précisé que le contrat avait été signé et que la remise du tableau à l'acheteur aurait lieu en janvier 2016. Conformément au contrat, il ne peut fournir le nom de l'acheteur ni le montant de la transaction, a-t-il ajouté.

Dans une entrevue avec le quotidien suisse «Basler Zeitung», toutefois, M. Staehelin a déclaré au sujet du prix de vente qu'il ne s'agissait «pas seulement d'une somme à deux chiffres de millions».

La vente a été motivée par l'essor actuel du marché de l'art, a-t-il dit au journal.

Les Musées du Qatar, un regroupement d'institutions géré par la famille royale de l'émirat, n'a pas répondu à une demande de commentaires.

La toile de Gauguin est présentement exposée à la fondation Beyeler à Riehen, près de Bâle, dans le nord-ouest de la Suisse. Avant que sa vente soit complétée l'an prochain, elle sera aussi exposée à Madrid et à Washington, selon le «Basler Zeitung».

Le musée d'art de Bâle (Kunstmuseum Basel), où la toile est conservée, a dit regretter sa vente et la décision de la fiducie familiale Staehelin de retirer les autres oeuvres prêtées à l'institution.

Le grand-père de la famille Staehelin, l'homme d'affaires et collectionneur d'art suisse Rudolf Staehelin, avait acheté la toile en 1917 d'une galerie de Genève. La fiducie familiale s'est déjà départie de toiles de Gauguin, Vincent Van Gogh, Claude Monet et Paul Cezanne.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Peintures corporelles