NOUVELLES

La Jordanie lance l'offensive contre les militants de l'État islamique

07/02/2015 10:47 EST | Actualisé 09/04/2015 05:12 EDT

AMMAN, Jordanie - La Jordanie pourchassera les militants du groupe armé État islamique peu importe où ils se trouvent et prévoit «les éradiquer complètement», a déclaré samedi le ministre jordanien de l'Intérieur alors que des avions de chasse de l'armée attaquaient des positions du groupe pour le troisième jour consécutif.

Également samedi, les Émirats arabes unis ont annoncé qu'ils prêteront main forte à la Jordanie en y déployant un escadron d'avions de combat F-16.

Les deux pays font partie de la coalition militaire des États-Unis, mais des responsables américains ont affirmé que les Émirats Arabes unis ont suspendu leurs opérations à la fin de l'année dernière.

La Jordanie a pour sa part affirmé, après l'annonce du meurtre du pilote Muath al-Kaseasbeh, son intention d'intensifier les frappes aériennes. La campagne a commencé jeudi. Des médias d'État ont rapporté de nouvelles frappes samedi.

Ce n'est pas la première menace que fait la Jordanie à l'endroit du groupe extrémiste, qui a publié une vidéo sur laquelle des militants tuent un pilote jordanien en le brûlant vif dans une cage. Ces images atroces ont profondément choqué la Jordanie.

D'après le ministre de l'Intérieur, Hussein al-Majali, le meurtre du pilote a été un point tournant pour la Jordanie.

Les plus récentes attaques de l'air sont «le commencement d'un processus continu pour éliminer (les militants) et les éradiquer complètement», a-t-il dit au journal d'État al-Rai.

Cette confrontation suscite toutefois des inquiétudes à l'effet que le groupe se mette à attaquer en Jordanie.

Le ministre a affirmé que les services de sécurité étaient prêts pour «quiconque veut interférer avec la sécurité de la Jordanie». Il a encouragé les Jordaniens à signaler tout comportement suspect, particulièrement dans les quartiers où vivent beaucoup d'étrangers.

Il n'était pas possible de joindre des responsables de la défense jordanienne ou émirienne. On ignore si les frappes des Émirats arabes unis se feront à partir de ce pays ou de la Jordanie.

PLUS:pc