DIVERTISSEMENT

Dans la tourmente, Brian Williams se retire des ondes pour quelques jours

07/02/2015 06:29 EST | Actualisé 07/02/2015 06:29 EST
ASSOCIATED PRESS
The new NBC "Nightly News" anchor Brian Williams poses in the NBC news department in New York, prior to Tom Brokaw's last broadcast as that show's anchor, Wednesday Dec. 1, 2004. (AP Photo/Richard Drew)

Le présentateur vedette de la chaîne de télévision NBC a annoncé samedi avoir décidé de se retirer quelques jours de l'antenne, après les vives critiques déclenchées par son "erreur" concernant des souvenirs d'un reportage en Irak.

Brian Williams, 55 ans, présentateur du journal du soir depuis 2004, jusqu'ici extrêmement respecté, s'était excusé mercredi soir à l'antenne, affirmant avoir fait une "erreur" en affirmant quelques jours plus tôt qu'un hélicoptère dans lequel il voyageait en Irak en 2003 avait été attaqué au lance-roquettes.

"J'étais dans un appareil qui suivait" l'hélicoptère attaqué, avait reconnu le présentateur du journal le plus regardé aux États-Unis. "J'ai fait une erreur en rapportant cet événement d'il y a 12 ans", avait-il admis.

Beaucoup n'ont pas cru à une erreur, l'accusant d'avoir menti sur une histoire dont il avait embelli la version initiale ces dernières années.

"J'ai décidé de me retirer de la présentation quotidienne pour les prochains jours", a déclaré Brian Williams samedi dans un communiqué diffusé par NBC. Le présentateur habituel des journaux du week-end, Lester Holt, a accepté de le remplacer, "le temps que nous réglions cette affaire", a-t-il ajouté.

"Dans une carrière passée à couvrir et consommer l'information, j'ai compris avec douleur que je suis actuellement trop devenu une partie de cette information, en raison de mes actions", a-t-il indiqué.

Vendredi, NBC avait lancé une enquête en interne, pour examiner les déclarations de son présentateur vedette, alors que certains commentateurs s'interrogeaient ouvertement sur sa survie à la chaîne de télévision.

Brian Williams avait présenté son journal vendredi soir sans mentionner les violentes critiques ayant suivi son aveu, mais il n'était visiblement pas en forme.

INOLTRE SU HUFFPOST

Irak/États-Unis en dix dates