NOUVELLES

Yémen: les rebelles annoncent avoir pris le contrôle du pays

06/02/2015 11:33 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

SANAA, Yémen - Les puissants rebelles chiites du Yémen ont annoncé vendredi qu'ils ont pris le contrôle du pays et dissous le Parlement, ce qui finalise une prise de pouvoir entamée il y a plusieurs mois.

Cette annonce plonge aussi le pays dans un chaos encore plus profond et pourrait transformer la crise en conflit sectaire mettant aux prises, d'un côté, des houthis chiites appuyés par l'Iran, et de l'autre, les sunnites et sécessionnistes du sud du pays.

La crise pourrait aussi jouer le jeu de la puissante branche d'Al-Qaïda au Yémen, que Washington considère être une des organisations terroristes les plus dangereuses de la planète.

Les rebelles houthis ont pris la parole à la télévision, depuis le palais présidentiel, pour annoncer la formation d'un conseil présidentiel de cinq membres pour remplacer le président Abed Rabbo Mansour Hadi pour une période intérimaire de deux ans.

Ils ont aussi annoncé que ce «comité révolutionnaire» sera responsable de la création d'un nouveau Parlement de 551 membres.

Ce comité est dirigé par un proche du leader des rebelles houthis, Abdel-Malek al-Houthi.

L'annonce ne contenait ni échéancier, ni détails concernant le sort du président Hadi.

PLUS:pc