NOUVELLES

Une attaque aurait fait 25 morts en Syrie

06/02/2015 07:19 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

BEYROUTH - Au moins 25 personnes pourraient avoir été tuées jeudi soir en Syrie quand des hélicoptères de l'armée ont largué deux barils explosifs sur une place achalandée de la ville d'Alep, dans le nord du pays.

Les victimes prenaient apparemment place à bord d'un autocar ou étaient à recueillir de l'eau potable.

Quelques heures plus tôt, le bombardement de quartiers rebelles de la capitale par les forces gouvernementales avait fait au moins neuf morts.

Trois sources différentes font état de bilan différents, ce qui est courant dans le chaos de la guerre civile syrienne.

Un groupe militant, les Comités locaux de coordination, fait état de 25 morts, contre 27 pour l'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres.

Un militant installé à Alep, Ahmad al-Ahmad, a dit qu'un baril a explosé près d'un autocar bondé et le deuxième près d'une file de gens qui attendaient pour remplir des contenants d'eau potable. Il a indiqué vendredi que 27 personnes sont mortes à bord ou près du bus, dix dans la file et dix autres pendant qu'elles étaient transportées vers l'hôpital — soit un bilan de 47 morts.

D'autres miliants rapportent que des frappes aériennes syriennes sur les quartiers rebelles de Damas ont fait plus de 80 morts jeudi.

PLUS:pc