NOUVELLES

Le flux de l'oléoduc 9B pourrait être inversé d'ici la fin juin

06/02/2015 01:54 EST | Actualisé 06/02/2015 01:55 EST
Bloomberg via Getty Images
An Enbridge Inc. oil tank stands at the Hardisty tank farm in Hardisty, Alberta, Canada, on Saturday, Dec. 7, 2013. Canadian heavy crude reached its strongest level in more than two months on the spot market as a pipeline connection to the U.S. Gulf Coast began filling with crude ahead of its startup next month. Photographer: Brett Gundlock/Bloomberg via Getty Images

Enbridge s'attend à pouvoir aller de l'avant avec l'inversion du flux de son oléoduc de la Ligne 9B entre l'Ontario et Montréal d'ici la fin du mois de juin.

Un porte-parole, Éric Prud'Homme, a indiqué vendredi que la société albertaine avait l'intention de soumettre une demande en ce sens à l'Office national de l'énergie (ONÉ) très prochainement.

L'inversion, qui devait se faire l'automne dernier, avait été retardée après que l'organisme fédéral eut soulevé des questions concernant le respect de deux conditions du projet.

L'ONÉ s'était surtout penché sur la condition 16 entourant l'installation de vannes aux principaux points de franchissement des cours d'eau.

L'organisme fédéral a toutefois jugé depuis qu'Enbridge répond suffisamment aux conditions 16 et 18 et que le processus a mené à l'installation de 17 nouvelles valves le long du pipeline, pour un total de 62.

L'Office prévient toutefois que le processus de surveillance réglementaire du projet n'est pas terminé et impose à Enbridge des obligations supplémentaires afin d'obtenir certaines informations d'ici les 12 prochains mois.

Exploité depuis près de 40 ans, le tronçon de 639 kilomètres de l'oléoduc entre North Westover (Ontario) et Montréal constitue la dernière étape du projet qui vise à permettre l'accès aux raffineries de l'Est du Canada.

La société pétrolière souhaite acheminer vers les raffineries du Québec et de l'Ontario quotidiennement entre 240 000 et 300 000 barils de pétrole en provenance des sables bitumineux.

L'oléoduc 9B avait à l'origine transporté du pétrole de Sarnia, en Ontario, vers Montréal, avant d'être inversé à la fin des années 1990 pour répondre à la demande du marché.

En 2012, Enbridge avait obtenu l'autorisation d'inverser le flux sur la section de l'oléoduc qui s'étendait entre Sarnia et North Westover.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Comprendre les projets de pipelines