NOUVELLES

Les requins dansants de la mi-temps, propriété intellectuelle de Katy Perry

06/02/2015 04:30 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

MIAMI - Les requins dansants qui ont volé la vedette à Katy Perry lors du spectacle de la mi-temps du SuperBowl n'ont fait qu'une bouchée de la tentative d'un artiste de vendre des figurines.

Après que ces mascottes sont devenues brièvement virales sur Internet, Fernando Sosa s'est mis à travailler sur une figurine avec une imprimante 3D.

Le résultat d'environ sept centimètres de haut a été mis en vente mardi sur le site Shapeways.com. Mercredi après-midi, l'artiste de 31 ans d'Orlando avait vendu une dizaine de figurines au prix de 24,99 $ chacune.

Plus tard mercredi, Shapeways a informé M. Sosa qu'il avait reçu une mise en demeure des avocats de Katy Perry, demandant le retrait des figurines.

L'entreprise a retiré les requins pour éviter les problèmes avec les avocats, selon M. Sosa. Il soutient que Shapeways a annulé les commandes et remboursé les clients.

La lettre de l'avocat Steve Plinio indique que Katy Perry possède la «propriété intellectuelle incorporée dans ou représentée par les images et costumes de requins» apparaissant dans le spectacle de la mi-temps, et qu'un refus de se plier à la demande entraînerait des démarches judiciaires pour contrefaçon volontaire.

M. Sosa a affirmé qu'il ne pensait pas qu'un accessoire d'un spectacle pop de la mi-temps ferait l'objet de droits d'auteur. Son produit ne mentionnait pas Katy Perry ni n'affirmait y être associé.

Il a l'habitude de concevoir des figurines de chefs d'État du monde entier et n'a jamais été joint par leurs avocats.

«C'est l'un des designs les plus grand public que j'ai faits et il a été retiré en environ 24 heures», a-t-il dit.

M. Sosa avait l'intention de discuter avec des avocats vendredi et espère pouvoir remettre ses figurines en vente. Les avocats de Katy Perry n'ont pas immédiatement retourné les appels logés pour obtenir des commentaires.

PLUS:pc