NOUVELLES

L'économie américaine a accueilli 257 000 nouveaux travailleurs en janvier

06/02/2015 01:21 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

WASHINGTON - Les employeurs américains ont embauché 257 000 nouveaux travailleurs en janvier et les salaires ont affiché leur plus importante croissance en six ans — une nouvelle preuve de santé du marché américain de l'emploi.

La vigueur étonnante du rapport du département américain du Travail a en outre montré que la création d'emplois avait été beaucoup plus forte qu'il ne l'avait d'abord estimé en novembre et en décembre.

Les employeurs ont accueilli 414 000 nouveaux travailleurs en novembre — le plus grand nombre en 17 ans. La croissance de l'emploi au mois de décembre a aussi été fortement révisée à la hausse, passant de 252 000 nouveaux emplois à 329 000.

Le salaire horaire moyen a bondi de 12 cents US en janvier à 24,75 $ US, son gain le plus important depuis 2008. Au cours des 12 derniers mois, le salaire horaire, qui a longtemps été stagnant, a progressé de 2,2 pour cent. C'est davantage que l'inflation, qui s'est établie à 0,7 pour cent en 2014.

Le taux de chômage américain a progressé à 5,7 pour cent le mois dernier, par rapport à 5,6 pour cent le mois précédent. Mais cela s'explique par une raison en particulier: plus d'un million d'Américains se sont mis à la recherche d'un emploi, soit le plus grand nombre depuis janvier 2000. Tous n'ont pas trouvé un emploi, et leur nombre s'est ajouté au groupe de personnes qui se qualifient comme chômeurs. Cette nouvelle vague de chercheurs d'emplois permet de croire que les Américains sont plus confiants de dénicher du travail.

Actuellement, quelque 3,2 millions d'Américains de plus qu'il y a 12 mois gagnent un salaire. Cela a tendance à stimuler les dépenses des consommateurs, qui représentent environ 70 pour cent de l'activité économique aux États-Unis.

Un plus grand nombre d'embauches, jumelé à la baisse des prix de l'essence, a fait grimper la confiance des Américains et leur pouvoir d'achat. La confiance des consommateurs a avancé en janvier à son plus haut niveau en une décennie, d'après un sondage de l'Université du Michigan. Et les Américains ont augmenté leurs dépenses pendant les trois derniers mois de 2014 à la cadence la plus rapide en près de neuf ans.

PLUS:pc