POLITIQUE

La citation de la semaine: quand Philippe Couillard s'autocensure

06/02/2015 02:04 EST | Actualisé 06/02/2015 02:13 EST
CP

QUÉBEC - Depuis qu'il a déclaré que l'intégrisme est un choix personnel, le premier ministre Philippe Couillard évite désormais d'utiliser ce terme. Il préfère parler d'extrémisme. Tout comme il préfère parler de «rigueur», plutôt que «d'austérité».

Mais le premier ministre a poussé le concept un peu plus loin en chambre vendredi en évacuant le mot «intégrisme» d'une de ses propres citations passées.

En réponse à une question du chef de l'opposition officielle, qui voulait savoir si le premier ministre considère toujours que l'intégrisme est un choix personnel, Philippe Couillard a relu ce qu'il a affirmé lors d'un point de presse en 2013:

«Pire encore, la charte présentée par le PQ passe complètement à côté du véritable enjeu, de la véritable préoccupation de la population, la menace que représentent, chez nous, l'extrémisme et toutes les dérives religieuses», a-t-il dit en chambre vendredi.

La citation originale était plutôt: «Pire encore, la charte présentée par le PQ passe complètement à côté du véritable enjeu, de la véritable préoccupation de la population, la menace que représentent, chez nous, l'extrémisme et tous les intégrismes religieux

Plusieurs politiciens se plaignent de faire partie du club des mal cités. Ils sont plus rares à être membres du club des auto-mal cités.

Le crédit de cette trouvaille va à l'éditorialiste du quotidien Le Devoir, Antoine Robitaille, qui a relevé la disparité sur Twitter.

EN RAPPEL : La citation de la semaine: fermons les villages pauvres!

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

11 controverses du gouvernement Couillard