NOUVELLES

Index

06/02/2015 10:12 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

OTTAWA - La Cour suprême du Canada a accepté, jeudi, d'entendre une cause qui concerne les mesures du gouvernement conservateur visant à imposer des peines plus sévères.

Au coeur de cette affaire judiciaire se trouve la Loi sur l'adéquation de la peine et du crime — dont un article interdit au juge de calculer plus d'un jour de détention pour chaque jour passé sous garde avant son procès, si un juge de paix refuse une remise en liberté en raison d'une condamnation antérieure.

PLUS:pc