NOUVELLES

Domtar croit avoir franchi une étape importante dans les soins personnels

06/02/2015 08:14 EST | Actualisé 08/04/2015 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'opération a peut-être pris plus de temps que prévu, mais la direction de Domtar croit avoir enfin trouvé la bonne formule en ce qui a trait à l'exécution au sein des installations de son secteur des soins personnels.

Sans chiffrer les économies opérationnelles réalisées par la papetière québécoise sur ses cinq nouvelles chaînes de production, son président et chef de la direction, John Williams, estime qu'elles compensent maintenant les coûts de démarrage.

«Nous possédons maintenant la technique pour offrir à nos consommateurs plusieurs produits différents», a-t-il expliqué, vendredi, au cours d'une conférence téléphonique visant à discuter de la performance trimestrielle de Domtar.

La société s'est lancée dans le secteur des produits d'incontinence pour adultes et enfants en 2011 en réalisant plusieurs acquisitions, la plus récente étant celle de l'entreprise espagnole Laboratoire Indas, pour 402,7 millions $ CAN.

M. Williams n'a pas caché sa déception à propos du temps mis par Domtar pour trouver la bonne formule pour réaliser des économies au sein de ses nouvelles usines, mais il croit que la page est maintenant tournée.

«Ça pris plus temps que prévu et je suis honnête en disant cela, a-t-il analysé. Nous avons un élan depuis la fin du quatrième trimestre et cela devrait se poursuivre au cours des deux (trimestres) suivants.»

D'ici 2017, l'entreprise souhaite que le bénéfice annuel avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de cette division oscille entre 300 millions $ US et 500 millions $ US.

Le patron de Domtar, qui croit que cette cible sera atteinte, s'attend à ce que la fourchette du bénéfice d'exploitation de ce secteur soit d'entre 200 millions $ et 220 millions $, a-t-il indiqué aux analystes.

Quant à sa performance au quatrième trimestre, l'entreprise a vu ses profits ajustés bondir de 34 pour cent, ce qui a permis à la papetière québécoise de dépasser largement les attentes des analystes.

Cela a semblé plaire aux actionnaires, puisque le titre de Domtar gagnait plus de 8,3 pour cent, ou 3,98 $, pour se transiger à 51,77 $, en mi-journée, à la Bourse de Toronto.

La société a dévoilé vendredi un bénéfice ajusté de 91 millions $ US, ou 1,41 $ US par action, en forte hausse comparativement à 68 millions $ US, ou 1,05 $ US, à la même période l'an dernier.

Les analystes sondés par Thomson Reuters s'attendaient de leur côté à un profit par action de 92 cents.

Domtar a également vu son bénéfice net progresser de 9,2 pour cent, à 71 millions $ US, ou 1,10 $ US par action. Ce résultat comprend des coûts de fermeture et de restructuration de 25 millions $ US ainsi qu'une réduction de valeur des immobilisations corporelles évaluée à 4 millions $ US.

Le chiffre d'affaires de l'entreprise a affiché une hausse de 20 millions $ US pour s'établir à 1,38 milliard $ US, un résultat qui correspond aux prévisions des analystes.

Une augmentation des recettes dans le secteur des soins personnels au quatrième trimestre a contrebalancé un recul des ventes du côté des pâtes et papiers.

La progression dans les activités des produits d'incontinence s'explique entre autres par trois contrats décrochés par Domtar auprès de trois détaillants nord-américains majeurs.

«Nos résultats terminent en beauté l'année 2014, a observé M. Williams. Les résultats ont été solides dans le secteur des pâtes et papiers et celui des soins personnels progresse.»

Paul Quinn, de RBC Marchés des capitaux, a souligné que la performance trimestrielle de Domtar au quatrième trimestre a surpassé ses attentes.

«Ce sont de solides résultats malgré une forte concurrence», écrit l'analyste, dans une note de recherche.

Pour l'exercice 2014, le bénéfice net de Domtar a presque quadruplé pour s'établir à 431 millions $ US, ou 6,64 $ US par action. Ses ventes ont été de 5,6 milliards $ US contre 5,4 milliards $ US un an plus tôt.

PLUS:pc