POLITIQUE

La députée de Verchères-Les-Patriotes Sana Hassainia se ne représentera pas aux élections fédérales 2015

05/02/2015 10:43 EST | Actualisé 05/02/2015 11:46 EST
PC

La députée «fantôme» Sana Hassainia a pris la décision de ne pas se représenter aux élections fédérales prévues à l'automne prochain.

«D’ici la fin de mon mandat, je m’efforcerai de continuer mon travail, je continuerai à représenter les citoyens de Verchères-Les-Patriotes au mieux de mes capacités de maman-députée», a-t-elle fait savoir par communiqué, ajoutant qu'elle comprend que certaines personnes aient pu été choquées par la lecture des articles à son sujet.

La députée élue sous la bannière du Nouveau Parti Démocratique (NPD) avait fait les manchettes, la semaines dernières, après que Radio-Canada ait dévoilé son manque d'assiduité au travail et ses dépenses plus élevées que la moyenne.

Elle a entre autres blâmé le NPD qui ne l'a pas fait siéger sur des comités parlementaires, comme elle n'était «pas dans les bonnes grâces des hautes instances du parti». Même scénario pour les périodes de questions, selon elle.

«Le NPD attribuait les questions et les déclarations aux différents députés selon leur bon vouloir et je n'étais simplement pas dans les députés vedettes qui se méritaient de pouvoir poser des questions.»

Sana Hassainia dit avoir dépensé environ 4000$ pour des billets d'avion qui avaient été réservés en mai pour le caucus du NPD à Edmonton, avant de siéger comme indépendante en août. Elle tentera d'utiliser ces billets pour des tâches parlementaires, n'étant pas remboursables.

La semaine dernière, Sana Hassainia envisageait de se représenter aux élections sous la bannière du Parti libéral «dans un autre comté» ou pour la nouvelle formation politique Forces et démocratie.

LIRE AUSSI

- Mes réponses aux critiques dont j'ai fait l'objet dans les médias - Sana Hassainia

- Le devoir de la Chambre des communes: expulser Sana Hassainia - Frederico Boris Iuliani

- Ces électeurs victimes de la vague orange - Sébastien St-François

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter