NOUVELLES

Ottawa doit garder un oeil sur la situation au Venezuela, disent des députés

05/02/2015 11:49 EST | Actualisé 07/04/2015 05:12 EDT

OTTAWA - La «détérioration de la situation des droits humains» au Venezuela doit être surveillée de près par le Canada, ont plaidé jeudi le député libéral Irwin Cotler et la chef du Parti vert, Elizabeth May.

Entourés de membres d'une délégation vénézuélienne en conférence de presse à Ottawa, ils ont exhorté celui ou celle qui succédera à John Baird à la barre du ministère des Affaires étrangères d'y accorder une attention soutenue.

Rappelant notamment que le chef de l'opposition Leopoldo López croupit derrière les barreaux depuis près d'un an, Irwin Cotler a plaidé que le Canada devait faire de l'«érosion» de la situation des droits humains dans le pays d'Amérique du Sud une «priorité».

Ottawa doit ajouter sa voix à celles qui réclament la libération du politicien emprisonné — le président américain Barack Obama figure parmi les dirigeants l'ayant fait, a plaidé le député libéral montréalais.

M. López n'est pas le seul prisonnier politique au Venezuela, et le Canada se doit d'agir pour assurer la «survie de la démocratie» dans un pays qui ne cesse d'augmenter la répression sur les libertés civiles de sa population, a conclu M. Cotler.

PLUS:pc