POLITIQUE

Le candidat du parti libéral Glenn Thibeault remporte l'élection partielle à Sudbury

05/02/2015 11:19 EST | Actualisé 05/02/2015 11:20 EST
Radio-Canada.ca

Le candidat du Parti libéral de l'Ontario à l'élection provinciale partielle de Sudbury, Glenn Thibeault, a repris la circonscription aux néo-démocrates en remportant le scrutin au terme d'une course serrée avec la candidate du Nouveau Parti démocratique, Suzanne Shawbonquit.

Quelques minutes après l'annonce du résultat, la chef libérale et première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, s'est adressée aux militants de Sudbury. Elle a qualifié la victoire de Glenn Thibeault de « grand succès » pour Sudbury. Selon elle, le candidat libéral a remporté le scrutin parce que les Sudburois « le connaissent et lui font confiance ».

« Je sais qu'il y a beaucoup de travail et de ponts à construire. »

— Glenn Thibeault

« Ce n'est pas le résultat que nous voulions, mais nous pouvons être fiers », a affirmé, la chef du NPD Andrea Horwath devant les militants du NPD avant de laisser la parole à sa candidate Suzanne Shawbonquit. Cette dernière a félicité Glenn Thibeault pour sa victoire et dit que s'il cherche une alliée pour se battre pour Sudbury, elle répondra présent.

Élu malgré la controverse

Glenn Thibeault avait démissionné de son siège de député fédéral du NPD pour se lancer sur la scène provinciale sous la bannière libérale. Le chef du NPD fédéral, Thomas Mulcair, avait qualifié Glenn Thibeault d'opportuniste et affirmé qu'il était indigne de confiance.

Les libéraux avaient aussi choisi Glenn Thibeault pour les représenter sans lancer d'appel aux candidatures à l'investiture.

Le candidat du Parti libéral lors de l'élection de juin 2014, Andrew Olivier a allégué s'être fait offrir un poste ou une nomination en échange du retrait de sa candidature. La Police provinciale de l'Ontario et Élections Ontario enquêtent sur les allégations d'Andrew Olivier après avoir reçu des plaintes des partis d'opposition. Andrew Olivier s'était présenté comme candidat indépendant.

Les électeurs étaient appelés à choisir un successeur au néo-démocrate Joe Cimino, qui a démissionné en novembre dernier, invoquant des raisons personnelles. En juin 2014, le Nouveau Parti démocratique avait arraché la circonscription de Sudbury aux libéraux par moins de mille voix.

Au total, 10 candidats briguaient le siège de Sudbury. Voici les principaux :

L'instant d'une campagne électorale, la plus grande ville du nord de l'Ontario a été au coeur de la scène politique provinciale.

Les élus de tous les partis ont défilé à Sudbury en compagnie de leur candidat respectif. Si le NPD a mis à contribution ses députés du Nord, France Gélinas en tête, les libéraux ont envoyé les poids lourds du cabinet que sont le ministre de la Santé, Eric Hoskins, et son collègue des Transports, Steven Del Duca.

Jamais Kathleen Wynne ni Andrea Horwath n'avaient été vues aussi souvent à Sudbury, preuve que la bataille était aussi féroce que serrée dans cette circonscription que les libéraux ont détenue sans interruption de 1995 à 2014.

Allégeance de la circonscription de Sudbury depuis 1959

  • 1959, 1963, 1967 : Parti libéral de l'Ontario
  • 1971, 1975, 1977 : Nouveau Parti démocratique de l'Ontario
  • 1981, 1985 : Parti progressiste-conservateur de l'Ontario
  • 1987 : Parti libéral de l'Ontario
  • 1990 : Nouveau Parti démocratique de l'Ontario
  • 1995, 1999, 2003, 2007, 2011 : Parti libéral de l'Ontario
  • 2014 : Nouveau Parti démocratique de l'Ontario

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Ontario: des images mémorables de la campagne