NOUVELLES

La coprésidente de Sony Pictures Entertainment Amy Pascal quitte ses fonctions

05/02/2015 02:54 EST | Actualisé 07/04/2015 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - La coprésidente de Sony Pictures Entertainment Amy Pascal quittera ses fonctions près de trois mois après l'attaque informatique qui a ciblé l'entreprise et rendu publique une série de courriels embarrassants.

Mme Pascal, l'une des femmes les plus puissantes de Hollywood, lancera une nouvelle entreprise de production de films, d'émissions de télévision et de théâtre, en association avec le studio, selon Sony Pictures. Sa carrière au sein de Sony s'est échelonnée sur près de 20 ans.

Amy Pascal a été plongée dans la controverse lorsque des courriels ont fait surface, dans lesquels elle faisait notamment des blagues racistes sur les présumés goûts cinématographiques du président Barack Obama. Elle a présenté ses excuses pour ses commentaires «insensibles et déplacés», ajoutant qu'ils «ne reflètent pas qui (elle est) réellement».

Mme Pascal a aussi été critiquée pour avoir approuvé le film qui serait à la source de la controverse, «The Interview», qui met en vedette Seth Rogen et James Franco dans la peau de journalistes chargés d'assassiner le leader nord-coréen Kim Jong Un.

Elle occupera ses nouvelles fonctions à compter du mois de mai. Sony Pictures financera Mme Pascal, sous contrat pendant quatre ans, et conservera les droits de distribution mondiaux des films financés.

Depuis l'arrivée de Mme Pascal à la tête du studio, Sony Pictures a récolté des recettes de 46 milliards $ US au box-office mondial et obtenu 315 nominations aux Oscar. Parmi les films produits sous la gouverne de l'ex-présidente, on note les trois plus récents James Bond, «The Da Vinci Code», «Adaptation», «Eat Pray Love» («Mange prie aime»), «The Girl with the Dragon Tattoo» («Millénium - Les hommes qui n'aimaient pas les femmes»), «Moneyball» («Moneyball: l'art de gagner») et «Zero Dark Thirty» («Opération avant l'aube»).

«J'ai toujours voulu être productrice. Michael (Lynton, président de Sony) et moi parlions de cette transition depuis un bon moment et je lui suis reconnaissante de me donner la chance de réaliser ce rêve de longue date et de m'offrir un appui incomparable», a déclaré Mme Pascal par communiqué.

PLUS:pc