NOUVELLES

Un homme âgé meurt d'un choc septique: une femme condamnée à Bathurst

04/02/2015 09:49 EST | Actualisé 06/04/2015 05:12 EDT

BATHURST, - Une femme a été condamnée à huit mois de prison et à deux ans de probation après la mort d'un homme de 74 ans qui résidait dans son centre d'hébergement du nord du Nouveau-Brunswick, a confirmé la Couronne mercredi.

Patricia Pitre a été trouvée coupable de négligence criminelle causant la mort par la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick à Bathurst, a confirmé la procureure de la Couronne, Mélanie Poirier-Leblanc.

La procureure a fait savoir que la victime, Joseph Harvey Henry, a trouvé la mort à l'hôpital régional de Chaleur le 4 novembre 2010.

Celui qui habitait au centre d'hébergement de Patricia Pitre, situé à Papineau Falls près de Bathurst, avait été admis trois jours plus tôt à l'hôpital.

Selon un pathologiste entendu au procès, la victime est morte d'un choc septique résultant de plaies de lit profondes et infectées.

Le juge a tranché que Mme Pitre avait manqué à son devoir et ne s'était pas bien occupée de l'homme âgé et vulnérable.

Patricia Pitre a admis sa culpabilité aux accusations dans cette affaire, en novembre. Son centre d'hébergement a fermé après les événements.

PLUS:pc