NOUVELLES

Québec envisage un métro aérien pour le prolongement de la ligne bleue

04/02/2015 06:50 EST | Actualisé 04/02/2015 06:51 EST
Radio-Canada.ca

Québec envisage un service de transport collectif aérien pour le prolongement de la ligne bleue dans l'est de Montréal.

Un texte de Benoît Chapdelaine

L'Agence métropolitaine de transport doit remettre le mois prochain à Québec un aperçu des coûts et des délais supplémentaires requis pour étudier un prolongement hors terre de la ligne bleue du métro, dans l'est de Montréal.

L'AMT, qui doit déjà remettre cette année une étude détaillée sur un prolongement souterrain, a reçu cette demande la semaine dernière.

Depuis le début de l'année, le ministre des Transports Robert Poëti évoque une autre option -pour des raisons de coûts- que le prolongement prévu en tunnel de la ligne bleue entre la station St-Michel et l'arrondissement d'Anjou. Mais cette fois il précise ce qu'il entend par un service en surface.

« En surface ça ne veut pas dire collé à terre. Est-ce qu'en surface, on peut être à 12 pieds, à 18 pieds, à 20 pieds dans les airs? On est toujours en surface puis on saute des intersections. »

Le ministre évoque aussi un lien éventuel avec le service rapide par autobus prévu sur le boulevard Pie-IX.

« Si pour notre argent on avait un métro de surface qui pouvait se connecter avec le SRB Pie-IX, qui lui pourrait devenir un métro de surface éventuellement, que Notre-Dame pourrait aussi être un métro de surface vers le centre-ville, et que ça pourrait se relier, moi je pense que c'est une bonne nouvelle. »

— Robert Poëti, ministre des transports

Le conseiller municipal Sylvain Ouellet de Projet Montréal accuse Québec de retarder avec de nouvelles études un prolongement du métro attendu depuis plus de 30 ans dans l'est de la ville.

« Aujourd'hui c'est le train aérien, la semaine prochaine ça va être quoi, le monorail, le Maglev, le train à lévitation magnétique? Ça sent vraiment l'improvisation. »

— Sylvain Ouellet, conseiller municipal de Projet Montréal

Sylvain Ouellet affirme que les coûts d'un service aérien sont de toute manière comparables à celui d'un prolongement du métro en tunnel.

metro prolongement

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

20 stations de métro changent de nom