NOUVELLES

Les États-Unis détruiront leur plus important arsenal d'armes chimiques

04/02/2015 11:30 EST | Actualisé 06/04/2015 05:12 EDT

PUEBLO, États-Unis - Les États-Unis entreprendront sous peu la destruction de leur plus important arsenal d'armes chimiques.

Le dépôt chimique de Pueblo, dans le sud du Colorado, commencera en mars à neutraliser environ 2600 tonnes d'agent moutarde vieillissant, dans le cadre des efforts des États-Unis pour se conformer à un traité signé en 1997 et qui interdit toutes les armes chimiques.

Le dépôt de Pueblo renferme quelque 780 000 obus d'agent moutarde. Près de 90 pour cent de l'arsenal chimique américain a déjà été détruit.

L'armée américaine utilisera deux méthodes pour neutraliser l'arsenal de Pueblo. En mars, environ 1400 obus endommagés seront placés dans un contenant d'acier hermétique dont les parois font plus de 20 centimètres d'épaisseur. Des explosifs détruiront les obus et des produits chimiques neutraliseront l'agent moutarde.

Les autres obus seront neutralisés dans une usine semi-automatisée de 4,5 milliards $ US à compter de décembre ou janvier. Des bactéries convertiront notamment les produits chimiques dangereux. Les résidus peuvent être entreposés dans un dépotoir de déchets dangereux.

Cette usine peut traiter un obus chaque minute, contre seulement six par jour pour la chambre explosive.

La destruction de l'arsenal de Pueblo devrait avoir été complété en 2019.

L'entrepôt de Blue Grass, qui contient 523 tonnes d'agents chimiques, entreprendra leur neutralisation en 2016 ou 2017, pour terminer en 2023. Cet arsenal comprend toutefois aussi des agents neurotoxiques.

PLUS:pc