NOUVELLES

Kimi Räikkönen est le plus rapide alors que Ferrari poursuit sur sa lancée

04/02/2015 02:35 EST | Actualisé 06/04/2015 05:12 EDT

XÉRÈS, Espagne - Une écurie Ferrari revigorée et au nouveau look s'est avérée l'une des favorites en début d'année pour le championnat du monde de Formule Un après avoir inscrit des meilleurs temps que Mercedes lors des quatre journés de la première séance d'essais de la saison.

Kimi Räikkönen a procuré à Ferrari une nouvelle raison de se réjouir à l'approche du début de saison avec le meilleur temps de la quatrième journée.

«Ces quelques jours d'essais nous ont permis de montrer des signes encourageants. L'équipe a bien travaillé, autant à la maison que sur la piste», a déclaré le directeur, Maurizio Arrivabene, qui a remplacé Marco Mattiacci l'an dernier, au cours d'une saison turbulente pour Ferrari, qui a aussi vu son directeur de longue date Stefano Domenicali démissionner.

«Mais par-dessus tout, je suis heureux que le groupe ait retrouvé sa motivation et son d'esprit d'équipe», a ajouté Arrivabene, en référence aux querelles qui ont déchiré l'écurie en 2014.

Räikkönen, champion du monde en 2007, a réussi un tour en une minute, 20,841 secondes (1:20,841), le plus rapide de la semaine sur le circuit de Xérès, dans le sud de l'Espagne. Avec deux séances d'essais prévues avant le début du calendrier, Arrivabene ne veut pas sauter aux conclusions. Avec raison: pour la première fois depuis 1993, Ferrari n'a pas gagné de course en 2014.

«Je ne pense pas que nos compétiteurs — Mercedes en particulier — aient montré leur plein potentiel, a-t-il dit. Je pense qu'on ne saura vraiment ce qu'ils ont dans le ventre — et ce que nous avons dans le ventre — que lors des derniers essais, à Barcelone.»

Marcus Ericsson a réussi le deuxième meilleur temps sur sa Sauber, à un peu plus d'une seconde de Räikkönen, et le champion en titre de la F1, Lewis Hamilton, a inscrit le troisième temps sur sa Mercedes. Ces pilotes ont tous effectué plus de 100 tours, Hamilton dominant le peloton avec 117.

«Ça a été l'une de nos meilleures semaines en termes de distance, a déclaré Hamilton. Les choses sur lesquelles nous devons travailler peuvent facilement être corrigées.»

Les deux autres sessions d'essais — dans deux et trois semaines, respectivement — devraient être au goût de Räikkönen, qui détient le record du circuit de Catalogne, où elles auront lieu.

Il semble toutefois que la voiture à battre sera de nouveau Mercredes quand la saison s'élancera le 15 mars, en Australie. Le rythme de Ferrari est difficile à qualifier, puisque l'écurie pourrait mener ces essais avec une quantité moindre d'essence dans le réservoir.

«Ils semblent effectuer de plus courtes sorties, comme en qualifications, ce que nous ne faisons pas», a expliqué Hamilton, laissant entendre que Mercedes pourrait être encore plus rapide.

Ennuis pour McLaren et Red Bull

À l'autre bout du spectre, les ennuis se sont poursuivis pour McLaren et Red Bull, qui compte sur l'inexpérimenté Russe de 20 ans Daniil Kvyat au lieu de Sebastian Vettel, le plus rapide des deux premières journées sur Ferrari.

Kvyat, qui avait brisé l'aileron avant de sa voiture lundi, est retourné rapidement aux puits dans la session de mercredi.

Du côté de McLaren, même si elle compte sur le double champion du monde Fernando Alonso et le champion 2009 Jenson Button, c'est encore brouillon.

Un ennui avec le groupe motopropulseur a limité l'écurie à seulement 12 tours au cours des deux premières journées et à 32 mardi, le plus bas total parmi toutes les écuries. Ça ne s'est pas beaucoup amélioré mercredi, Button n'effectuant seulement que 35 tours.

PLUS:pc