NOUVELLES

Des bombardements font au moins cinq morts dans l'est de l'Ukraine

04/02/2015 05:25 EST | Actualisé 06/04/2015 05:12 EDT

KYIV, Ukraine - Des bombardements intensifs ont fait au moins cinq morts en plus d'endommager un hôpital, six écoles et cinq maternelles mercredi dans le bastion rebelle de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

Les hostilités entre l'armée ukrainienne et les rebelles prorusses ont repris de plus belle en janvier, après un mois d'accalmie relative. Des bombardements aveugles et une intensification des combats dans l'est de l'Ukraine ont coûté la vie à au moins 224 civils seulement lors des trois dernières semaines.

Un journaliste de l'Associated Press qui s'est rendu dans le quartier de Tekstilshchik a vu au moins un corps recouvert d'un drap sur le sol, près d'un cratère. Il a aussi pu constater que l'hôpital a été endommagé par des éclats d'obus et que des fenêtres ont été fracassées.

Un témoin a fait état de six ou sept explosions.

Par ailleurs, le président ukrainien Petro Porochenko se dit convaincu que les États-Unis fourniront à son pays une aide militaire pour mieux affronter les séparatistes prorusses.

Lors d'une présence, mercredi, dans une ville de l'est ukrainien contrôlée par les troupes gouvernementales, le président Porochenko a ajouté que l'Ukraine avait besoin de meilleurs moyens pour se défendre.

Le président des États-Unis, Barack Obama, a déjà manifesté son opposition à l'envoi d'une aide du genre en Ukraine, mais un membre de son administration a reconnu plus tôt cette semaine, lors d'un entretien avec l'agence Associated Press, que l'escalade du conflit en Ukraine pourrait inciter la Maison Blanche à changer d'idée.

PLUS:pc