NOUVELLES

Un leader d'al-Shabab a été tué lors d'une frappe aérienne américaine

03/02/2015 06:04 EST | Actualisé 05/04/2015 05:12 EDT

WASHINGTON - Un des principaux leaders du groupe extrémiste al-Shabab a été tué lors d'une frappe aérienne américaine dans le sud de la Somalie au cours du week-end, ont annoncé des responsables américains, mardi.

Le principal porte-parole du Pentagone, le vice-amiral John Kirby, a déclaré que les forces spéciales américaines avaient visé, à l'aide d'un drone et de missile Hellfire, le responsable des opérations extérieures d'al-Shabab, Youssef Dheeq. Il a ajouté que les responsables américains tentaient de déterminer si l'homme était bel et bien mort.

D'autres sources américaines ont confirmé la mort de Dheeq.

Le contre-amiral Kirby a affirmé que Dheeq était directement impliqué dans la planification et l'exécution d'attentats à l'extérieur de la Somalie. Il a ajouté que si l'homme avait été tué, cela représenterait une autre perte significative pour le groupe islamiste.

Le porte-parole du Pentagone a souligné que les États-Unis continueraient de viser les chefs d'al-Shabab parce que ce groupe s'est allié à al-Qaida et qu'il représente une menace directe dans la corne de l'Afrique et aux intérêts américains.

Selon d'autres responsables américains, un autre membre du groupe a été tué au cours de l'attaque survenue près de la ville de Dinsor dans le sud-ouest du pays.

En décembre, le Pentagone avait confirmé la mort, lors d'une autre frappe aérienne, du chef du renseignement du groupe, Tahlil Abdishakur. Le précédent chef d'al-Shabab, Ahmed Abdi Godane, avait aussi péri lors d'une attaque aérienne sur la Somalie, le 1er septembre.

PLUS:pc