BIEN-ÊTRE

Votre épicerie coûtera encore plus cher que prévu

03/02/2015 04:12 EST | Actualisé 03/02/2015 04:21 EST
kzenon via Getty Images

Des prévisions sur le prix des aliments viennent d'être revues à la hausse à cause de la chute de la valeur du dollar canadien.

Les aliments les plus touchés par cette hausse sont les légumes, les fruits et les noix, soit les produits généralement importés. Ces derniers représentent environ le quart de la facture d'épicerie des ménages.

hausse prix aliments

Selon le chercheur à l'origine de cette étude, Sylvain Charlebois, l'impact ne devrait pas être trop grand pour les familles puisque la hausse du prix du panier d'épicerie sera compensée par la baisse du prix de l'essence. « Une famille moyenne pourrait épargner plus de 900 dollars cette année à la pompe à essence, explique le professeur en distribution et politiques agroalimentaires à l'Université de Guelph. Donc la famille, en fait, est gagnante en fin de compte. Mais cela étant dit, vous savez, le Canada donne accès au troisième panier d'épicerie le moins cher au monde après les États-Unis et Singapour. »

De son côté, Lisanne Blanchette, conseillère budgétaire chez Option consommateurs, dénonce ce qu'elle appelle le sous-dimensionnement.

Cette pratique consiste à réduire le format des aliments tout en maintenant leur prix, le tout souvent camouflé derrière un nouveau format d'emballage. « Ce qui est agaçant, c'est que c'est fait à l'insu des consommateurs, se désole-t-elle. C'est un peu une façon cachée de faire des économies pour les commerçants. Le consommateur, lui, va payer plus cher pour une quantité moindre. On peut considérer ça comme trompeur. »

INOLTRE SU HUFFPOST

10 fruits et légumes plus riches en vitamine C qu'une orange