NOUVELLES

Au moins sept morts dans un accident de train en banlieue de New York

03/02/2015 09:38 EST | Actualisé 04/02/2015 05:42 EST
ASSOCIATED PRESS
Emergency personnel work at the scene of a Metro-North Railroad passenger train and vehicle accident in Valhalla, N.Y., Tuesday, Feb. 3, 2015. Metro-North Railroad spokesman Aaron Donovan says the train struck a vehicle at a railroad crossing about 20 miles north of New York City. (AP Photo/Robert Mecea)

Au moins sept personnes sont mortes mardi soir dans la collision d'un train de banlieue et d'une voiture, au nord de New York, en pleine heure de pointe, a-t-on annoncé de source officielle.

La conductrice de la voiture a été tuée quand le train a percuté son véhicule qui traversait les voies aux alentours de 18H30 et six passagers de la première voiture du train ont péri dans l'incendie qui s'est ensuivi, a précisé le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, au cours d'une conférence de presse tard mardi soir.

La collision a provoqué une explosion et un incendie. L'exposion a soulevé le troisième rail, électrifié, de la voie de chemin de fer, le faisant pénétrer dans la voiture du train, a précisé le gouveneur, qualifiant la scène d'"horrible et brutale".

Le feu a également blessé une douzaine de personnes, selon les médias.

Les autorités ferroviaires Metro North ont confirmé que la collision s'était produite près de Valhalla, à quelques kilomètres au nord de Manhattan dans l'Etat de New York.

Des centaines de passagers ont été évacués du train qui était parti de Grand Central Station, une gare située dans le centre de Manhattan, ont précisé à NBC New York les autorités ferroviaires Metropolitan transportation authority (MTA) qui gèrent la circulation des trains notamment à New York.

Certains ont dû briser une vitre pour pouvoir s'extraire du train, a confié Neil Rader à NBC, racontant avoir vu entre 50 à 60 ambulances sur les lieux.

"Je n'ai jamais vu quelque chose de pareil", a-t-il commenté.

Des images postées sur Twitter par des témoins montraient de hautes flammes s'échappant du train dont les voitures de tête étaient calcinées.

Justin Karack, 26 ans, un passager de la troisième voiture du train, a raconté au Wall Street Journal avoir senti un léger choc. Puis des gens ont commencer à arriver de la deuxième voiture, disant que ça sentait le gaz.

"Alors, j'ai commencé à bouger", a-t-il raconté. "Mais personne ne voulait crier +le train est en feu+, parce que cela aurait provoqué la panique".

Voici des images des wagons de train en feu:

metro north fire

metro north fire 2

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter