NOUVELLES

Les poupées American Girl font grimper les résultats du libraire Indigo

03/02/2015 05:42 EST | Actualisé 05/04/2015 05:12 EDT

TORONTO - Les solides ventes de poupées American Girl et de produits comme les chandelles et les couvertures ont permis au libraire Indigo Books and Music (TSX:IDG) d'afficher un bénéfice en hausse au troisième trimestre.

La société établie à Toronto a réalisé un bénéfice de 33 millions $, soit 1,28 $ par action, pour le trimestre clos le 27 décembre, ce qui se compare à un profit de 8,5 millions $, ou 33 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Le plus grand détaillant de livres, cadeaux et jouets de spécialité a indiqué que ses bénéfices avaient aussi été soutenus par de meilleures marges, un recul des frais d'exploitation et de plus faibles dépenses fiscales.

Les revenus pour le trimestre ont avancé de deux pour cent à 339,4 millions $, comparativement à 332,4 millions $ un an plus tôt. Cette croissance du chiffre d'affaires s'est opérée malgré la fermeture de cinq grands magasins et d'un plus petit depuis le troisième trimestre de l'exercice précédent.

Les ventes des établissements Indigo et Chapters ont avancé de 5,5 pour cent par rapport à l'année précédente, tandis que celles des plus petites librairies Col et Indigospirit sont restées stables. Les ventes en ligne ont gagné 10,6 pour cent.

Indigo arrive à la fin de son plan de transformation de cinq ans, qui l'a vu passer d'un libraire traditionnel à un détaillant offrant une variété de cadeaux et de jouets.

Les premiers changements à son modèle d'affaires ont été apportés en 2010, alors que la popularité des livres électroniques et des liseuses, comme Kobo et Kindle, était croissante. Depuis, les libraires ont dû s'ajuster à la féroce concurrence des ventes de livres de détaillants comme Walmart et le géant du commerce électronique Amazon.

Indigo exploite 91 grands magasins et 130 établissements de plus petites tailles, sous diverses bannières comme Chapters, Indigo, Coles, Indigospirit, SmithBooks et The Book Company.

PLUS:pc