NOUVELLES

Le patron de Red Bull dit que la tenue camouflage vise à confondre les rivaux

03/02/2015 01:04 EST | Actualisé 05/04/2015 05:12 EDT

JEREZ DE LA FRONTERA, Espagne - Red Bull a attiré davantage l'attention depuis le début des essais hivernaux de Formule 1 pour les couleurs de ses monoplaces — peintes en noir et blanc — que pour ses vitesses en piste.

Le patron de l'équipe Christian Horner a dit en plaisantant que cela a été fait pour empêcher les rivaux «d'observer les détails de la voiture. Cette livrée trompe l'oeil.»

Les pilotes Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo ont connu quelques problèmes lors de ces essais. Kvyat a endommagé l'avant de sa voiture lundi et Ricciardo a dû rentrer aux puits, mardi, pour changer de moteur.

Cela n'a toutefois pas détourné l'attention de la vue plutôt inhabituelle de la RB11 qui arbore une livrée camouflage du style zébré — même si Red Bull entend revenir à ses couleurs bleu-violet lorsque le championnat se mettra en branle à Melbourne, le 15 mars.

Ces tests avant la saison offrent l'occasion aux équipes de F1 de s'espionner l'une l'autre afin de recueillir des informations précieuses.

«Croyez-moi, notre vraie livrée ne décevra personne lorsque nous la présenterons», a révélé Horner.

Le concept a été imaginé par l'ancien pilote de Red Bull Sebastian Vettel — qui s'aligne maintenant pour Ferrari — qui a porté un casque aux couleurs de camouflage l'année dernière.

«C'était très amusant et nous avons pensé qu'il serait intéressant d'étendre ce concept à l'ensemble de la voiture, a poursuivi Horner. C'est assez frappant, et il est impossible d'observer des détails sur les photos, à ce moment de l'année où tout le monde essaie de rester discret.»

L'écurie Red Bull a remporté quatre championnats du monde successifs avec Vettel derrière le volant jusqu'à la domination de Mercedes la saison passée. Red Bull entreprend la saison en terrain inconnu: celui de négligé.

«L'indice de référence, ce n'est pas nous cette année, c'est Mercedes, a dit Horner. Ils entreprennent cette saison comme les grands favoris.»

Red Bull a gagné trois courses l'année dernière — comparativement à 20 lors des deux saisons précédentes — mais Horner espère qu'un partenariat plus étroit avec Renault rapportera des dividendes. Renault travaille uniquement avec Red Bull et l'équipe de développement Toro Rosso cette saison, après avoir mis fin à ses associations avec Lotus, Caterham et Williams.

Cette relation plus étroite avec Renault compense pour le rôle plus limité d'Adrian Newey, responsable de la conception technique.

«Il a toujours une passion pour la Formule 1, et il partagera son temps 50-50 entre les projets, a conclu Horner. Il assistera très probablement à la moitié des courses.»

PLUS:pc