NOUVELLES

France: trois militaires agressés devant un centre juif

03/02/2015 11:42 EST | Actualisé 03/02/2015 11:49 EST
ASSOCIATED PRESS
Soldiers stand guard after an attacker with a knife hidden in his bag attacked three soldiers on an anti-terror patrol in front of a Jewish community center in Nice, southern France, Tuesday Feb.3, 2015 . France has been on high alert since the attacks in the Paris region by three Islamic extremists that left 20 people dead, including the gunmen. More than 10,000 soldiers have been deployed around the country to protect sensitive locations, including major shopping areas, synagogues, mosques and transit hubs. (AP Photo/Lionel Cironneau)

Trois militaires français ont été agressés par un homme armé d'un couteau, et deux d'entre eux blessés mardi à Nice, devant un centre communautaire juif sous protection depuis les attentats de Paris, selon une source policière.

L'un des soldats a été blessé au bras et un autre au visage. L'auteur de l'agression a été arrêté. Une enquête a été ouverte et confiée à des magistrats antiterroristes, selon une source judiciaire.

L'agresseur aurait peut-être eu un complice, a ajouté une autre source policière, sans donner de détail sur les motivations ou le profil de cet homme ou de son éventuel complice.

Selon plusieurs sources proches de l'enquête, l'individu interpellé s'appellerait Moussa Coulibaly mais n'aurait "a priori" aucun lien avec Amédy Coulibaly, un des trois jihadistes auteurs des attentats de Paris qui ont fait au total 17 morts et une vingtaine de blessés entre le 7 et le 9 janvier.

Amédy Coulibaly avait abattu une policière dans la banlieue sud de Paris le 8 janvier avant de tuer le lendemain un employé et trois clients juifs d'un supermarché casher de la capitale.

Les militaires agressés à Nice assuraient la sécurité d'un immeuble abritant le consistoire israélite de la ville, une radio et une association de la communauté juive.

Quelque 10.500 militaires ont été déployés en renfort en France depuis les attentats de Paris, pour assurer la protection de sites sensibles, notamment les lieux de culte juifs et musulmans, les établissements scolaires, les entreprises de presse et lieux publics les plus fréquentés (gares, sites touristiques...).

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillade au Charlie Hebdo